SegWit et Lightning Network font flamber le Bitcoin

Rédigé le 2 novembre 2017 par | Bitcoin et cryptomonnaies, Nouvelles technologies Imprimer

Le prix du Bitcoin continue de léviter. Ce matin, il frôle les 7 000 $, gagnant plus de 1 200 $ en une semaine. Le 24 octobre, le Bitcoin avait subi une nouvelle bifurcation, un hard fork, avec la création de Bitcoin Gold. Ce hard fork a d’abord semblé peser sur le cours de la cryptomonnaie, mais le repli n’a pas duré. Le Bitcoin Gold a rapidement plongé, et le Bitcoin a retrouvé sa splendeur.

bitcoin pdf gratuit français cryptos blockchain nouvelles technos investir dans technologies definition Blockchain bitcoin cash cours bitcoin novembre 2017 previsions euro crypto monnaie comment ça march

SegWit, causes et conséquences

La mise à jour SegWit, qui a été mise en place fin août 2017, devait faire grimper la capacité du réseau Bitcoin en augmentant le nombre de transactions pouvant être traitées. Nous en avons déjà longuement parlé : un des principaux problèmes que rencontre le Bitcoin est le ralentissement des transactions, face à une demande en forte augmentation.

Ce ralentissement est dû à trois caractéristiques du Bitcoin. Premièrement, le temps d’apparition d’un nouveau bloc pouvant contenir des données – toutes les 10 minutes environ.

Ensuite, la taille de ces blocs. En 2010, le fondateur du Bitcoin, Satoshi Nakamoto, leur a fixé une taille maximale : chaque bloc ne peut contenir plus d’un mégabyte (MB) de données.

Enfin, dernière subtilité, les transactions ne sont pas traitées par ordre chronologique mais par ordre de priorité. Celle-ci est par ailleurs données aux plateformes et intermédiaires qui acceptent de payer des frais de transactions. Pour résumer, plus vous souhaitez faire accélérer une transaction, plus les frais augmentent.

Avec l’augmentation du nombre de transactions via le Bitcoin, les blocs sont très rapidement « remplis » et ce alors que le bloc suivant n’est pas encore généré. Il y a embouteillage…

SegWit n’a pas eu de conséquences immédiates sur le réseau, mais il est rapidement apparu que la taille des blocks semble avoir dépassé les 1 MB, comme le montre ce graphe du site blockchain.info :

il est rapidement apparu que la taille des blocks semble avoir dépassé les 1 MB image bitcoin cours crypto 2017 comment ça marche SegWit

Le dépassement de la barre des 1 MB signalerait le succès du logiciel SegWit, ouvrant de nouvelles opportunités aux développeurs pour améliorer le fonctionnement de la blockchain Bitcoin.

En parallèle, le nombre de transactions par bloc a lui aussi augmenté :

SegWit En parallèle, le nombre de transactions par bloc a lui aussi augmenté SegWit et Lightning Network font flamber le Bitcoin cours bitcoin 2017 crypto monnaie comment ça marche

Le logiciel de SegWit a permis de modifier le fonctionnement d’une cryptomonnaie sans pour autant entraîner de hard fork, et donc la création d’une nouvelle monnaie. C’est un événement dans le monde des cryptos – un événement qui pourrait ouvrir à de nouvelles modifications de la blockchain grâce à des mises à jour et sans passer par la case hard fork.

Pour les développeurs derrière SegWit, sa réussite ouvre la voie au « Lightning Network ». D’après la présentation de ce projet, « il est possible de créer un nombre quasi-infini de transactions à l’intérieur de ce réseau ».

Pour résumer à très grands traits, le Lightning Network permettrait d’effectuer des transactions d’utilisateur à utilisateur, sans les faire passer par la validation du réseau Bitcoin. Ces transactions, une fois validées par les deux utilisateurs, seraient ensuite inscrites dans la blockchain.

Le Lightning Network permettrait aussi de regrouper certaines transactions. Par exemple, si A donne un Bitcoin à B, et que B donne ensuite un Bitcoin à C, une seule transaction finale serait enregistrée : celle allant de A à C.

Ces changements permettraient ainsi de réduire les besoins du réseau en termes de capacité.

Lightning Network veut changer le fonctionnement du Bitcoin…

Ces innovations permettraient d’effectuer des transactions en bitcoin, en se passant du réseau Bitcoin, mais en acceptant un délai avant la transaction définitive. Les utilisateurs pourraient toujours demander un paiement immédiat en bitcoins, sans passer par le Lightning Network, mais en acceptant des frais de transaction plus élevés.

Que l’on parle de Lightning Network ou de SegWit, ces changements sont très débattus au sein de la communauté Bitcoin. Une partie d’entre elle a d’ailleurs refusé la mise en place de SegWit en lançant le Bitcoin Cash, dit aussi Bcash, et en augmentant drastiquement la taille des blocs.

Malgré des frais de transactions moins importants du Bcash, les utilisateurs et les investisseurs continuent de miser sur le Bitcoin, au détriment des concurrents. Leur loyauté envers Bitcoin signalerait une préférence pour les mises à jour comme SegWit et le Lightning Network.

L’échec de Bitcoin Gold

Une bifurcation a aussi eu lieu fin octobre, permettant la création du Bitcoin Gold. Ses créateurs voulaient « démocratiser » le minage des bitcoins. En ce moment, plus de 70% du minage est effectué par des fermes situées en Chine, et qui utilisent des processeurs spécialisés. [NDLR : C’est justement sur les entreprises qui fabriquent ces processeurs spécialisés qu’a décidé de miser Ray Blanco pour vous faire profiter de la folie cryptos. Il vous explique pourquoi ces investissements « pelles et pioches » seront les grands gagnants de la ruée vers les cryptomonnaies. A lire ici…]

Les créateurs de Bitcoin Gold voulaient réduire les avantages à utiliser du matériel spécialisé, rendant de nouveau possible le minage par des particuliers. Le hard fork a eu lieu le 24 octobre, mais le marché ne semble pas y avoir prêté beaucoup d’intérêt. Le cours du Bitcoin Gold fait le mort depuis sa création :

Bitcoin Gold L'échec de cours btc Gold crypto monnaies 2017 graphe image charts

Conclusion (provisoire)

Pour le moment, les utilisateurs continuent à préférer le Bitcoin et à miser sur les modifications introduites par SegWit. Cette mise à jour a permis de franchir la limite des 1 MB de données par bloc mais ses répercussions sur les capacités du réseau sont encore à démontrer.

Le « mempool », l’ensemble de transactions attendant de passer sur le réseau, a recommencé à grimper. Au fur et à mesure de l’adoption de SegWit par le réseau, ce mempool devrait baisser…

Au fur et à mesure de l'adoption de SegWit par le réseau, ce mempool devrait baisser SegWit mempool

Reste que les possibilités offertes par SegWit ont permis de faire s’envoler le cours du Bitcoin. En attendant la prochaine mise à jour ? Le prochain hard fork ? Nous aurons l’occasion de bientôt en reparler…

Mots clé : -

Henry Bonner
Henry Bonner

Après un master de physique aux Etats-Unis, Henry Bonner a travaillé dans une entreprise spécialisée dans le financement de projets d’exploration minière, en Californie. Il a passé plusieurs années à étudier les comptes d’entreprises, des projets d’exploration, et à échanger avec des entrepreneurs du secteur des matières premières.

Laissez un commentaire