Arrêtez de moyenner à la baisse. Moyennez à la hausse !

Rédigé le 24 mars 2016 par | Indices & Actions Imprimer

Il faut se méfier des « bons » conseils que l’on vous sert régulièrement dès qu’il s’agit d’investissement boursier. Généralement, ils vous feront perdre plus d’argent qu’ils ne vous en feront gagner.

Un de ces conseils à éviter est communément appelé moyenner à la baisse. Cela signifie acheter encore plus d’actions d’une entreprise lorsque son prix baisse. L’idée est que l’investisseur fait baisser le prix moyen qu’il paie pour les actions. Parce que si vous aimez une action à 50 $, vous l’adorez à 25 $, pas vrai ?

Faux.

Dans la plupart des cas, moyenner à la baisse signifie en fait descendre en vrille

Admettons que vous achetez 1 000 actions à 10 $ d’une entreprise qui possède une chaîne de fast-food. Vos recherches montrent que l’entreprise prévoit de doubler son nombre de restaurants de 50 à 100 au cours des trois prochaines années. Vous investissez donc 10 000 $, en espérant une hausse du prix de l’action à mesure que l’entreprise se développe.

Malheureusement, cette expansion ne se passe pas exactement comme prévu. L’économie ralentit. Les ventes chutent dans les restaurants existants. Les marges de l’entreprise se réduisent alors que les consommateurs mettent un frein à leurs dépenses et exigent des rabais plus importants.

Finalement, une baisse des bénéfices provoque du jour au lendemain un effondrement à deux chiffres des actions.

Moyenner à la baisse : le cycle infernal

Cela fait un an que vous avez acheté vos 1 000 actions. Aujourd’hui, votre action à 10 $ s’échange à 5 $ et votre investissement initial de 10 000 $ ne vaut plus que 5 000 $. Mais vous aimez encore cette entreprise. Vous êtes certain qu’elle redressera la barre lorsque les conditions économiques s’amélioreront. C’est également ce que pense votre courtier.

Vous achetez donc 1 000 actions supplémentaires, déboursant seulement 5 $par action cette fois-ci. En analyse superficielle, vous pouvez facilement justifier cet achat. En achetant 1 000 actions supplémentaires au rabais, vous avez effectivement abaissé votre prix d’entrée moyen à 7,50 $ par action.

Vous faites ce que tout conseiller financier vous dit de faire dans ce cas : ne bougez pas et continuez à croire que l’action finira par remonter…

Mais ce n’est pas comme cela que fonctionnent les marchés. Moyenner à la baisse revient à investir de l’argent dans un mauvais investissement. C’est généralement un attrape-nigaud. Au lieu d’améliorer votre situation, vous placez encore plus d’argent dans un investissement perdant. Pour revenir à notre exemple, il faudra que l’action augmente de 50% pour vous faire revenir à l’équilibre. La ligne de départ. Et cela après avoir déjà doublé votre investissement.

Cet argent, vous auriez pu l’utiliser pour acheter un autre trade gagnant.

C’est précisément pour cela que vous devez changer votre état d’esprit en matière d’investissement. Le mensonge de moyenner à la baisse n’entraîne que douleur et souffrance. Et je ne veux pas entendre parler d’une rare occasion lorsque cela fonctionne. Sur un investissement réussi, 10 sont perdus.

Il est donc temps de casser ce cycle en allant contre ce que quasiment tous les conseillers financiers prêchent depuis la nuit des temps.

Et si vous tentiez de moyenner à la hausse ?

Au lieu d’acheter plus d’actions lorsque le prix baisse, vous devriez « moyenner à la hausse« .

Oui – moyenner à la hausse. Renforcer vos positions gagnantes. Ce n’est pas fou. Après tout, pourquoi ne pas acheter une action qui monte ?

Voyez…

Moyenner à la baisse vs à la hausse

Je sais que cela semble bizarre. Mais c’est une stratégie que beaucoup de traders et d’investisseurs qui réussissent utilisent depuis des dizaines d’années — même si elle est rarement mentionnée.

Si vous avez une raison de penser qu’une tendance continuera, vous pouvez renforcer votre position gagnante à plusieurs reprises. Il suffit de vous assurer de limiter le risque en rehaussant à chaque fois votre limite de perte. De cette façon, vous ne perdrez pas d’argent si subitement l’action chute en dessous de votre prix d’achat le plus récent.

Moyenner à la hausse fonctionne, et cela pour deux raisons principales. D’abord, vous construisez activement une position dans une action gagnante. Au lieu de vous contenter de surveiller vos gains passivement, vous augmentez vos bénéfices en plaçant plus d’argent dans vos positions les plus fortes. Cela augmente vos gains.

Vous faites également travailler votre argent pour vous selon vos propres conditions. Lorsque vous achetez en croyant le mensonge de moyenner à la baisse, vous êtes obligé d’allonger votre période d’investissement. Une année devient trois années. Trois années deviennent cinq années. Avant même de vous en rendre compte, vous détenez un investissement pendant une demi-décennie – et vous avez perdu ce qui vous reste de cheveux à attendre que ce satané investissement revienne à l’équilibre.

Moyenner à la hausse casse ce cycle de déceptions. Rien de plus simple. Si vous moyennez à la hausse régulièrement, vous serez récompensé par des gains plus importants et plus rapides. Et vous ne placerez plus jamais votre argent dans un mauvais investissement.

*** FLASH SPECIAL Marchés***

Voici les dernières infos depuis la rentrée.

  • Mario Draghi prêt à ressortir le bazooka monétaire… alors que Janet Yellen s’apprête à relever les taux dans un contexte plus que tendu ;
  • La guerre des devises fait rage pour relancer les économies ; les tensions pour pouvoir dévaluer et exporter crispent les pays. A quoi joue la Chine ?
  • Atterrissage brutal de l’économie chinoise ; récession au Brésil, en Russie… crise dans les émergents ;
  • le FMI et l’OCDE s’alarment de la situation économique mondiale ;
  • volatilité des Bourses, krachs éclairs, fermetures des Bourses ou suspension de cotation de certains titres… interdiction de vendre ;
  • conflits entre l’Arabie Saoudite et l’Iran… La Turquie est touchée…
  • effondrement du pétrole ;
  • risque de faillite des entreprises de shale oil (2 500 Mds$ d’encours high yield)… et contamination au système bancaire

… La période actuelle peut sembler très sombre pour les investisseurs. Pourtant nous avons ici tous les ingrédients qui plaisent aux traders intraday, et à ceux qui profitent de la volatilité pour engranger une montage d’argent !

Et pour cause : ils utilisent une méthode de pro pour réaliser des gains spectaculaires et partir à l’assaut de la Montagne d’Oseille.

Pour en profiter, une seule règle : agir maintenant. Cliquez simplement ici pour tout savoir.

Mots clé : - -

Greg Guenthner
Greg Guenthner
Rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening

Greg Guenthner est rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening, et contribue également à la lettre gratuite The Trend Playbook, pour les investisseurs suivant la tendance et les analystes techniques. Greg est membre de l’Association américaine des techniciens de marché.

Laissez un commentaire