S’adapter ou mourir… la grande distribution chercher son salut grâce à l’intelligence artificielle

Rédigé le 14 novembre 2017 par | A la une, Nouvelles technologies Imprimer

Dans les années qui viennent, l’intelligence artificielle (IA) va tout changer, de notre compréhension de l’univers à l’utilisation de notre smartphone en passant par la sécurité, la médecine, les transports (pensez aux voitures sans conducteur), etc.

Mais l’intelligence artificielle va aussi bouleverser des secteurs dont on parle moins, dont celui de la grande distribution. Les magasins « réels » savent aujourd’hui qu’il est crucial de se mettre au goût du jour s’ils souhaitent rester concurrentiels face aux entreprises en ligne comme Amazon.

Petit exemple : vous vous rendez dans un magasin du centre commercial le plus proche de chez vous. Une opération est en cours : 40% de réduction sur certains articles. Vous avez des questions, mais aucun vendeur n’est disponible. Les vêtements sont sens dessus dessous, et vous n’arrivez pas à déterminer ce qui est à 40% et ce qui n’est pas soldé. Vous regardez autour de vous, espérant trouver de l’aide, mais personne ne vient. Lassé de patienter, vous partez, frustré. Une expérience d’achat plutôt habituelle, n’est-ce pas ?

Ce scénario peut arriver aujourd’hui, mais risque de ne plus être crédible très longtemps. Imaginez maintenant un avenir proche : vous interagissez avec un assistant shopping personnalisé, un automate alimenté par une intelligence artificielle, et vous ne quittez pas le magasin mécontent.

La grande distribution se convertit à l’intelligence artificielle

C’est loin d’être de la science-fiction. La révolution de l’intelligence artificielle est déjà en marche dans des secteurs comme l’industrie, le transport et la finance. Aujourd’hui, des intelligences artificielles sont utilisées dans des magasins de grande distribution bien réels.

Les conséquences seront spectaculaires. Il y a quelques semaines, la conférence Shoptalk, un vrai who’s who pour les directeurs de la grande distribution et les experts de l’industrie, s’est tenue à Copenhague au Danemark.

Le consensus quasi-universel, à la fin de la conférence, était que l’intelligence artificielle allait, à l’avenir, jouer un rôle clé dans le succès de la grande distribution traditionnelle. « La leçon est simple : il faut s’adapter ou mourir… », remarquait l’un des participants.

Et ce n’est pas à prendre à la légère. Un rapport récent de Gartner sur ce secteur prévoyait que d’ici 2020, 85% de toutes les interactions clients seraient gérées par des logiciels d’IA et que 30% de toutes les entreprises emploieraient une IA dans au moins un processus de vente.

Les prévisions sont claires, et les acteurs qui refuseront de s’adapter devront faire face aux conséquences. Le responsable produit d’eBay le formule ainsi :

« L’importance de l’IA dépasse celle de l’Internet et du mobile à elles deux. D’ici 2020, si nous ne nous sommes pas correctement positionnés sur cette technologie, si elle ne constitue pas une partie intégrante et significative de notre activité… nous sommes dans un état de mort cérébrale.« 

Mieux connaître les clients grâce à l’intelligence artificielle

Beaucoup d’acteurs traditionnels investissent déjà lourdement dans l’IA. Des entreprises comme Levi’s, Burberry, Neiman Marcus, North Face et Urban Outfitters (pour n’en citer que quelques-unes…) savent toutes ce qui est en jeu. S’ils veulent rester concurrentiels sur le marché en pleine expansion de l’e-commerce, les IA sont un « must » pour les acteurs traditionnels.

Les besoins du big data sont une force motrice puissante qui alimente les progrès récents de l’IA. Les distributeurs « réels » sont aujourd’hui inondés d’informations. Ils ont des tonnes de données clients disponibles mais n’ont pas la moindre idée de la meilleure manière de les utiliser !

L’IA résout ce problème en extrayant le sens de ces informations, et en offrant une manière moins chère et plus rapide de mener des analyses complexes.

L’IA permet aux distributeurs de comprendre les données de leurs clients de manière plus intelligente. Elle est utilisée pour prédire les préférences de style des consommateurs et pour apporter des changements à ces préférences de manière instantanée, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent.

Les capacités prédictives des IA sont aussi une manière unique, pour les distributeurs traditionnels, d’utiliser des technologies de pointe afin de rester au fait des préférences de leurs consommateurs.

Certains utilisent d’ailleurs les IA comme des sortes de chaluts, pour filtrer des milliers de sites d’e-commerce et déterminer exactement quels sont les produits les plus vus, jour après jour. Ils peuvent ainsi savoir d’avance quels sont les envies et les besoins de leurs consommateurs et s’assurer que l’offre produit est la plus récente et la plus adaptée possible.

La compétitivité des prix est une autre manière qui permet aux magasins et aux consommateurs de bénéficier de la mise en oeuvre de l’intelligence artificielle.

En utilisant un moteur d’apprentissage machine basé sur des règles précises, les acteurs de la grande distribution peuvent optimiser instantanément les prix fixés sur la base de facteurs extérieurs divers, comme l’inventaire, les produits épuisés chez les concurrents, et les opérations promotionnelles d’autres magasins, ce qui vous permet d’obtenir systématiquement le meilleur prix.

Un magasin pourrait par exemple utiliser la technologie de l’IA pour mettre en oeuvre des règles de détermination des prix qui permettraient de vendre systématiquement un article donné pour 10% de moins que d’autres concurrents en ligne. Parce que tout le monde aime gagner un peu de temps et d’argent, n’est-ce pas ? Et ce n’est que l’une des manières qui permettront à l’IA de changer le visage de la grande distribution traditionnelle.

Des idées sont constamment en train d’ouvrir de nouvelles pistes. Si vous cherchez une vraie révolution pour le secteur, il n’y a pas de meilleur exemple que l’IA.

La tendance continue de prendre de l’ampleur, et il ne fait aucun doute que l’IA changera fondamentalement la grande distribution telle que nous la connaissons aujourd’hui, et permettra au secteur de devenir infiniment plus fort. [NDLR : Dans le tout nouveau numéro de NewTech Insider, Ray Blanco vous recommande un des leaders historiques de l’intelligence artificielle. Une entreprise dont l’IA est partie à la conquête du monde… Un conquérant à découvrir dans NewTech Insider]

Mots clé : -

Ray Blanco
Ray Blanco
Rédacteur en Chef de NewTech Insider et FDA Biotech Trader

Ray Blanco était le genre d’enfant qui reste des heures dans sa chambre tous les soirs, programmant des codes dans son ordinateur Timex Sinclair 1000.

Au collège, alors que la plupart des autres gamins étaient dehors à jouer au ballon, Ray était dans sa cave, tentant de construire ce qu’on appelle une « Chambre de Wilson » — un appareil ultra-refroidissant permettant de détecter les particules de radiations ionisantes.Puis il s’est mis à explorer les domaines de la robotique… de l’avionique… de la génomique… de la biotechnologie… Devenir plus intelligent, c’est ainsi que Ray s’amusait.

Et aujourd’hui, il combine sa passion de la technologie avec ses connaissances et son savoir-faire dans les domaines de la finance et des marchés boursiers au sein de la lettre NewTech Insider, dont il est co-rédacteur.

En savoir plus sur NewTech Insider et FDA Biotech Trader.

Laissez un commentaire