Platine : Le métal précieux à acheter en ce moment

Rédigé le 8 février 2017 par | Métaux précieux Imprimer

Mes plus fidèles lecteurs se souviendront peut-être qu’il y a un an, j’avais recommandé une « transaction lustrale« . Un lustre, au cas où vous ne seriez pas au courant, est une période de cinq ans. Le pétrole, à tout juste 30 dollars du baril, était la matière première que je vous recommandais alors… et pour l’instant, les choses se déroulent plutôt bien. Aujourd’hui, j’ai un nouveau conseil pour vous… le platine.

Le platine très bon marché comparé à l’or

J’aimerais commencer par jeter un oeil au graphique ci-dessous, crée par Nick Laird, et qui nous montre le rapport or/platine depuis 1970.

Platine vs or Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

La bande verte montre la fourchette dans laquelle ce rapport se maintient. Quand la ligne rouge est dans le haut de la zone, l’or est cher, mais le platine bon marché (l’un par rapport à l’autre). Lorsque la ligne rouge est au bas de la zone, c’est le platine qui est cher, alors que l’or est bon marché.

Nous sommes à présent dans le haut de la zone.

Une once d’or vaut à peu près 1 200 dollars, alors que le platine est tout juste au-dessous de 1 000 dollars. Le prix de l’or est donc de 1,2 fois celui du platine. Le sommet historique – en tous cas depuis le grand redémarrage monétaire de 1971 – est de 1,4 fois et date de 1983.

En 2008, par contre, le platine a atteint près de 2 300 dollars de l’once. Le cours de l’or était à l’époque tout juste au-dessus de 1 000 dollars. En d’autres termes, une once d’or valait moins qu’une demi-once de platine. Aujourd’hui, une once est plus chère.

L’idée était alors de vendre du platine pour acheter de l’or.

Aujourd’hui, nous vous recommandons l’inverse.

Attention, ce n’est pas là ma manière de dire que l’or va baisser. Il y a la possibilité que l’inflation fasse un come-back, ce qui ferait encore augmenter le cours de l’or.

Mais les facteurs mêmes qui feraient augmenter son cours devraient aussi faire augmenter celui du platine – ou en tous cas ne pas le faire baisser. Il s’agit d’un actif précieux et durable – et les biens durables ont généralement d’assez bons résultats en période d’inflation.

Toujours cette vieille histoire d’offre et de demande

Et puis il y a aussi la possibilité que ce qui semble bien être un déficit permanent de l’offre finisse par se ressentir, et par faire augmenter le cours du métal. Sans compter que ledit cours est aujourd’hui inférieur aux coûts de production, une anomalie qui devrait finir par se corriger.

Ma plus grande inquiétude au sujet du platine est une éventuelle baisse de la demande : les pots catalytiques pour les moteurs diesel sont de moins en moins nécessaires suite à l’arrivée des véhicules électriques et autonomes et à la baisse de popularité des moteurs diesel après le scandale Volkswagen. (Une augmentation du cours du pétrole pourrait faire augmenter la demande de diesel, mais seul l’avenir nous dira comment les choses vont évoluer dans ce domaine.)

Dans l’ensemble, le platine devrait jouer un plus grand rôle. Mais les scénarios changent souvent lorsque les cours augmentent : l’occasion pourrait donc bien lui être donnée dans quelques temps.

L’autre possibilité est bien sûr une baisse de l’or ; une possibilité bien réelle. Si cela devait se produire, je dirais que le cours du platine ne baisserait pas autant que celui de l’or, pour les raisons avancées plus haut.

Pourquoi le platine me semble être un excellent pari en ce moment

Voyez ci-dessous un graphique qui illustre le cours du platine, lui-aussi crée par Nick Laird, et sur lequel il indique avec une bande verte la fourchette généralement respectée. Encore une fois, on peut voir que le platine n’est pas très cher actuellement.

Platine Cliquez sur le graphique pour l’agrandir

Si l’or reste stable mais que le rapport platine/or revient à sa moyenne à plus long terme, le cours du platine devrait tout de même augmenter.

Mon collègue Charlie Morris calcule que le rapport moyen sur 20 ans entre les deux métaux est de 0,75.

En d’autres termes, une once d’or devrait coûter environ trois quarts du prix d’une once de platine. Si l’on applique ce rapport, l’once de platine devrait aujourd’hui coûter 1 600 dollars. En d’autres termes, même si l’or reste là où il est aujourd’hui, le platine pourrait augmenter de 60% sans que la situation ne dévie radicalement de la normale.

La demande de bijoux en platine devrait se maintenir, voire même augmenter. A choisir entre une bague en platine ou en or, je pense que la plupart des gens opteraient pour le premier, surtout s’il est moins cher.

Dans l’esprit de la plupart des gens, le platine est plus précieux que l’or. Une carte de crédit « platinum » est donc plus valorisante qu’une carte « gold ». Un musicien préfère avoir un disque de platine qu’un disque d’or…

Le fait qu’il soit aujourd’hui moins cher que l’or va à l’encontre de cette croyance. Mais les choses ne vont pas rester ainsi éternellement. Elles ne changeront peut-être pas d’ici demain, mais elles finiront par changer. Vendez votre or (en tous cas en partie), et achetez du platine avec les fonds obtenus : ce sera la transaction du prochain « lustre ». [NDLR : Besoin de conseils pour acheter des métaux précieux ? N’achetez pas une once, pas un lingotin ni même une pièce sans les recommandations de nos spécialistes. Où acheter ? Qu’acheter ? Ou les conserver ? Quelle fiscalité ? Comment transmettre vos métaux précieux ? Toutes les réponses sont ici…]

Dominic Frisby

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire