argent or

C’est au tour de l’argent de se distinguer

Rédigé le 19 janvier 2018 par Jim Rickards | A la une, Matières premières & Energie

L’or est un sujet que j’aborde constamment, aussi bien lors de mes conférences que dans mes articles. Je recommande d’allouer 10% des actifs disponibles à l’or physique (et non à cet « or-papier » que sont les ETF et contrats à termes « non alloués »). Je recommande également les actions de mines d’or et de sociétés de royalties bien gérées, offrant un effet de levier sur l’or physique.

Jusqu’où peut aller l’argent ?

Rédigé le 18 février 2016 par Eric J. Fry | Matières premières & Energie, Métaux précieux

Maintenant que le prix de l’argent-métal a rebondi de ses niveaux les plus bas des cinq dernières années, et qu’il semble pouvoir poursuivre sa pente ascendante, les fans du métal précieux commencent à se demander : « Jusqu’où peut-il grimper ? »…

Le contrôle des marchés peut-il encore durer ?

Rédigé le 6 octobre 2014 par La rédaction | Macro éco et perspectives

Nous vivons dans des marchés manipulés. Non, je ne vais pas vous parler de « Grand Complot », il faut simplement admettre que dans un monde de monnaies fiduciaires pures, il suffit que la plupart des gens pensent qu’une ligne de crédit vaut quelque chose pour que le système continue à tourner…

La pénurie de silver bientôt matérialisée dans les cours ?

Rédigé le 12 avril 2013 par La rédaction | La quotidienne

Mardi et mercredi dernier, nous avons vu que la pénurie d’argent menaçait, sous le coup d’une demande en hausse et d’une offre en baisse. L’US Mint ne peut déjà plus répondre à la demande… De quoi faire s’envoler les cours de l’argent ?

Etats-Unis vs. Chine : la bataille des géants pour le contrôle de l'argent ne fait que commencer

Rédigé le 9 avril 2013 par La rédaction | La quotidienne

L’or est de manière évidente monétaire, mais le silver aussi et de façon « systémique ». Le métal blanc qui a été l’étalon monétaire universel pendant 6 000 ans et que l’oligarchie bancaire s’acharne à contrôler avec succès depuis la bataille de Trafalgar, est en train de faire sauter le couvercle de la marmite.

Pourquoi l'uranium est "là où l'or était il y a 10 ans"

Rédigé le 13 février 2013 par | Nouvelles technologies

La livre d’uranium actuellement se négocie sur le marché spot à 42 $ la livre. Le prix ne peut que rebondir. J’ai eu une longue discussion avec deux grands spécialistes de l’uranium la semaine dernière. Et ils ont de solides arguments pour affirmer que les prix de l’uranium augmenteront cette année ainsi que dans l’avenir.

38% à prendre sur l'argent

Rédigé le 29 janvier 2013 par Cécile Chevré | La quotidienne

Intéressons-nous aujourd’hui à des perspectives optimistes. Le menu du jour sera composé de deux ingrédients principaux : l’argent et la Chine. Je pourrais presque arrêter là ma démonstration… car quand la Chine jette son dévolu sur une matière première, les conséquences sont bien connues : une explosion des cours.

Et si on pensait à l'argent ?

Rédigé le 22 janvier 2013 par La rédaction | La quotidienne

Avec un cours de l’argent fixé entre 22 et 23 euros l’once, investir dans les pièces d’argent reste une activité extrêmement rentable. En effet, alors que l’on démarrait péniblement à 12 euros l’once en début d’année 2010, on atteignait les 28 euros en mars 2012, pour revenir aux alentours des 22 euros, cours autour duquel il est actuellement stabilisé. Du coup, les investisseurs continuent à se tourner vers ce métal et ses déclinaisons, les pièces.

Or et métaux précieux : l'histoire d'amour est-elle terminée ?

Rédigé le 20 décembre 2011 par | La quotidienne

On n’entre pas dans un restaurant mexicain pour commander des spaghettis à la bolognaise ; on n’entre pas dans un Castorama pour acheter une robe de mariée ; on n’entre pas chez Goldman Sachs pour négocier un accord équitable… et on n’achète certainement pas de l’or et de l’argent-métal pour perdre de l’argent pendant une crise monétaire. Pourtant, c’est exactement ce qui est en train d’arriver. Mais qu’est-ce qui cloche avec les métaux précieux ?

De l'or au pétrole, les matières premières connaissent des corrections de court terme

Rédigé le 21 janvier 2011 par Eric J. Fry | La quotidienne

L’histoire récente des prix du gaz naturel illustre cela. Si vous aviez investi dans le gaz naturel début 1999, vous seriez aujourd’hui assis sur un confortable bénéfice de 150%. Mais si vous avez décidé d’établir votre position long terme de protection contre l’inflation dans le gaz naturel fin 2005, juste après que l’ouragan Katrina ait provoqué une flambée des prix du gaz naturel au-delà de 400 $/m3, vous devez subir une douloureuse perte de 69%… cinq ans plus tard !

Argent : Encore un coup fourré de JP Morgan ?

Rédigé le 20 janvier 2011 par Marc Mayor | La quotidienne

Voilà que la JP Morgan, interrogée par le célèbre journal Financial Times, reconnaît avoir couvert (débouclé) sa vente à découvert sur l’argent. Or, il n’est pas du tout dans les habitudes de la banque de montrer ses cartes au marché. Pourtant, les positions courtes détenues par les banques américaines sur l’argent-métal sont effectivement sur le déclin ; en même temps, les shorts sur l’argent aux mains des banques non américaines s’envolent.

Or et argent-métal : huit armes pour remporter la guerre des devises

Rédigé le 14 janvier 2011 par Simone Wapler | La quotidienne

Jusqu’à présent, dans le contexte de crise, l’argent-métal me semblait un parent pauvre de l’or. Les banques centrales n’ont pas d’argent dans leurs coffres, tandis qu’elles stockent encore un peu d’or. Considérer l’argent comme un moyen de stocker de la valeur était un réflexe limité à l’Amérique et intéressait peu les Européens. Cependant, un phénomène récent m’a fait changer d’attitude…

C’est le moment de gagner de l’argent avec l’argent

Rédigé le 7 décembre 2010 par Simone Wapler | La quotidienne

Cela fait une décennie que je m’intéresse à l’or, ayant adhéré à la « transaction de la décennie » suggérée par Bill Bonner au lendemain du krach des nouvelles technologies. Durant cette décennie, l’argent ne m’intéressait pas : marché trop volatil, trop étroit, demande industrielle en perdition. Mais j’ai changé…