Accueil Macro éco et perspectivesPays émergents Et pourquoi pas la Russie ?