Ce que signifie le succès de Pokémon GO

Rédigé le 22 juillet 2016 par | Nouvelles technologies Imprimer

Nous allons nous intéresser au jeu mobile dont tout le monde parle en ce moment : Pokémon GO. Le jeu a été lancé en France hier et il devrait y rencontrer le même fulgurant succès qu’aux Etats-Unis.

Je ne sais pas si vous vous intéressez à cette histoire de petits monstres à capturer, élever et à faire combattre mais, au fond, qu’importe. Car ce qui est important dans ce succès, ce n’est pas celui du jeu en lui-même mais ce qu’il est parvenu à accomplir.

En quelques jours, Nintendo, l’éditeur de Pokémon GO, est parvenu à faire adopter la réalité augmentée à des millions de joueurs. C’est la première fois, c’est unique, et cela va tout changer pour nous qui investissons dans les nouvelles technologies.

Et ça, cher lecteur, c’est un signal que j’attendais depuis très longtemps.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont, depuis des mois, un sujet que Ray Blanco, le rédacteur de NewTech Insider, et moi-même surveillons d’extrêmement près.

Ray vous prévenait dès janvier dernier : 2016 serait l’année de la réalité virtuelle.

Quant à moi, j’avoue que j’ai pendant longtemps été sceptique face au potentiel de la réalité virtuelle hors du secteur des jeux vidéo – et je n’ai pas encore complètement changé d’avis sur le sujet, mais je suis prête à me faire convaincre de mon erreur.

S’il y a bien un domaine dont je n’ai, par contre, jamais douté, c’est celui de la réalité augmentée. En superposant du virtuel à notre réel, elle me semble bien plus prometteuse – ne serait-ce que pour ses multiples possibles dans le domaine du marketing.

Un des principaux obstacles rencontrés par la réalité virtuelle et augmentée –si l’on met de côté les questions techniques –, c’est qu’elles faisaient un peu peur. Trop réalistes, trop immersives… jusqu’à présent elles n’avaient pas convaincu au-delà d’un petit cercle de joueurs complètement accros.

Je comprends cette réticence : un coup d’oeil aux vidéos de présentation d’Oculus Rift, le casque de réalité virtuelle de Facebook, vous donnera un bon aperçu du problème. Il faut avoir l’estomac bien accroché pour supporter d’être plongé au milieu d’une attaque de zombies, de monstres, de tueurs décidés à avoir votre peau.

Le coup de génie de Nintendo tient au fait d’être parvenu à rendre « mignonne » la réalité augmentée. Un Pokémon, cela ne fait pas peur. Un Pokémon qui apparaît au coin de la rue, ou même de votre chambre via votre smartphone, ce n’est pas particulièrement perturbant.

Pokémon GO n’est, au fond, qu’une immense chasse au trésor reposant sur la base de la base de la réalité augmentée. Mais en étant si peu effrayant, si peu compliqué, ce jeu est parvenu à séduire des millions de joueurs. Bien joué, Nintendo !

Comme vous l’explique Ray ici, ce n’est que le début : de plus en plus de jeux reposant sur la réalité augmentée vont sortir dans les semaines et les mois qui viennent. Aucun éditeur ne voudra passer à côté d’un tel succès potentiel.

Nous allons en profiter – Ray va vous expliquer comment. Il en profitera pour vous donner son avis sur Pokémon GO. Au cas où la chasse au monstre titillerait votre smartphone !

Mots clé : -

Cécile Chevré
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est titulaire d’un DEA d’histoire de l’EPHE et d’un DESS d’ingénierie documentaire de l’INTD. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance.

Laissez un commentaire