Silicon Valley ou Wall Street : qui profite le plus de la révolution des cryptomonnaies ?

Rédigé le 26 octobre 2017 par | A la une, Bitcoin et cryptomonnaies, Nouvelles technologies Imprimer

Le cours du Bitcoin a reculé en début de semaine, passant de 6 000 $ à 5 500 $…

Néanmoins, le monde des cryptos continue d’avancer, pas à pas.

Comme le rapporte Extreme Tech, les ordinateurs des internautes vont être, de plus en plus, utilisés pour « miner » des cryptomonnaies ainsi que l’on désigne le processus de production de nouveaux bitcoins ou autres.

La difficulté de minage augmente avec le temps, nécessitant d’importantes ressources. La semaine dernière, je vous parlais ainsi des immenses « fermes de mineurs » installées en Chine et qui se sont appropriées une bonne partie du processus de minage.

Face à cette tendance lourde, des sites proposent aujourd’hui une solution alternative : utiliser les capacités de votre ordinateur, pendant que vous vous rendez sur leur site, pour miner de nouveaux bitcoins.

Extreme Tech nous en dit plus :

Il y a deux semaines, le minage de cryptos par le biais des visiteurs de sites web était restreint à un seul site : The Pirate Bay. Mais en l’espace de 15 jours, le nombre de sites utilisant ce genre d’opérations a décollé en flèche

Au début, les développeurs Coinhive ont mis au point un plug-in pour miner des Monero [NDRL : une cryptomonnaie que vous connaissez bien si vous suivez les recommandations de Lou Basenese dans Cryptos Trading] par le biais des visites de site. Des clones de ce logiciel ont vu le jour depuis… avec, selon BleepingComputer, des groupes comme Crypto-Loot, MineMyTraffic, JSEcoin, et PPoi (pour les Chinois).

Petite précision pas inutile si vous pensiez pouvoir récolter les fruits du travail de votre ordinateur : ces logiciels permettent à un site de miner des cryptos sur votre ordinateur sans vous prévenir…

Pour certains, ils vont permettre de remplacer les revenus de la publicité en ligne :

Selon le PDG de OTAMate, Carl Whalley, le minage de cryptos par le biais des internautes pourrait bénéficier aux sites web, et casser le monopole sur la monétisation de contenu en ligne. Google et Facebook gardent aujourd’hui plus de la moitié de leurs revenus sur la publicité.

A la place de payer un abonnement ou en acceptant de regarder une publicité, vous pourrez donc « payer » la fréquentation d’un site en puissance de calcul, et ce en permettant à ce site d’utiliser votre ordinateur pour miner des cryptos.

L’effloraison des cryptos a des répercussions sur l’économie réelle…

L’émergence des cryptomonnaies a déjà bouleversé des pans entiers de nos économies. Nous en parlions un peu plus : en Chine, dans certaines régions de l’intérieur du pays, de véritables écosystèmes se sont créés autour du minage de cryptos.

Des « entrepreneurs des cryptos » utilisent par exemple la production en excès des usines de charbons pour alimenter les processeurs qui équipent leurs fermes de minages.

Mais cela va beaucoup plus loin. Comme vous l’a expliqué Ray Blanco dans son rapport sur les Pelles et les pioches de la ruée sur les cryptos, les fabricants de cartes graphiques (GPU) et autres processeurs qui servent à miner ces cryptos ont vu s’envoler la demande. Et leurs actions en bourse ont grimpé en raison de l’engouement pour ces mêmes cryptos.

Parmi les poids lourds du secteur, Nvidia a vu son cours progresser de 86% depuis le début de l’année. Celui d’AMD – avant le décrochage d’hier lié aux résultats trimestriels – grimpait de 26%… contre une hausse de « seulement » 15% pour le S&P 500 et de 21% pour le Nasdaq.

Selon CryptoCoinsNews, les fabricants ont du mal à suivre l’explosion de la demande de GPU venues des mineurs. Début septembre, AMD a ainsi vendu son stock de GPU en l’espace de quelques minutes :

Le fabricant de processeurs AMD a lancé une nouvelle carte graphique cette semaine et, en cinq minutes, les sites de revente en ligne avaient déjà vendu tout leur stock. Les stocks de la carte AMD Vega 56 n’ont pas été suffisant pour répondre à la demande en partie à cause de problèmes de fabrication, mais l’écoulement du stock en si peu de temps a laissé bouche bée les amateurs de jeux vidéo, car les mineurs de cryptomonnaies ont fait une razzia.

Plus tôt dans l’année, la demande des mineurs d’ethereum avait déjà conduit à l’épuisement des stocks de cartes AMD Radeon RX 580 et RX 570 chez les revendeurs.

AMD a commencé à individualiser son offre à destination des mineurs de cryptos, avec la mise au point de cartes et GPU qui leur sont destinées. AMD et Nvidia ont vu leur cours boursier décoller avec le retour en force des crypto-monnaies [depuis janvier 2017].

Quelle meilleure preuve que la stratégie de Ray de vous conseiller de miser sur ces fabricants de cartes graphiques et de processeurs, qui est gagnante ?

Silicon Valley ou Wall Street ?

Les cryptos absorbent de plus en plus de ressources. Leur envolée a entraîné une multiplication des fermes de minages. Mais aussi celle de CPU et GPU destinées à équiper ces fermes. Et maintenant celle des logiciels qui permettent de miner grâce aux ressources informatiques des internautes…

Les cryptos ne cessent de s’étendre et de se développer… mais leurs effets ne cessent de surprendre. Elles n’ont pas changé la finance, ni les banques – en tout cas pas pour l’instant.

Mais elles ont déjà démultiplié l’intérêt que les investisseurs portent aux GPU et aux processeurs. A moyen terme, les cryptos pourraient davantage bouleverser les « techs » – comme Nvidia et AMD – , que Wall Street et La Défense.

A suivre…

Mots clé : - - -

Henry Bonner
Henry Bonner

Après un master de physique aux Etats-Unis, Henry Bonner a travaillé dans une entreprise spécialisée dans le financement de projets d’exploration minière, en Californie. Il a passé plusieurs années à étudier les comptes d’entreprises, des projets d’exploration, et à échanger avec des entrepreneurs du secteur des matières premières.

2 commentaires pour “Silicon Valley ou Wall Street : qui profite le plus de la révolution des cryptomonnaies ?”

  1. Bonjour
    Je serai intéressé par ces fameuses cryptos , mais lesquelles ? Comment les acheter et une fois achetées , comment les échanger contre une monnaie légale
    Merci

  2. Que veut dire miner, minage?

Laissez un commentaire