Les résultats de mes 12 prédictions de 2017

Rédigé le 3 janvier 2018 par | A la une, Bitcoin et cryptomonnaies, Indices & Actions, Macro éco et perspectives, Matières premières & Energie, Métaux précieux, Nouvelles technologies Imprimer

prédictions 2017Aujourd’hui, je sors mon stylo rouge et je reviens sur les 12 prédictions que je vous avais faites pour 2017.

Pour une raison ou une autre, c’est peut-être l’article que j’ai le plus hâte d’écrire. Et ce d’autant plus cette année, qui a été marquée par de nombreux changements.

Le changement est progressif. Ce n’est pas quelque chose qui (habituellement) arrive du jour au lendemain, mais graduellement avec le temps. Quand vous regardez trois ou 10 ans en arrière, il devient évident que le monde a vraiment changé. C’est même visible sur une année.

Mes prédictions pour 2017 tournaient autour de deux grands thèmes. Le premier était que le courant d’insatisfaction envers la classe politique – qui nous a conduit au Brexit et à l’élection de Trump – continuerait. Cependant, étant donné que (Allemagne mise à part) il n’y avait pas de vote de l’ampleur du Brexit et des élections américaines prévu en 2017, cette insatisfaction serait moins visible.

L' »establishment » se battrait contre « l’anti-establishment« , vous annonçais-je. « Il essaiera de perturber Brexit avec des procédures juridiques, de la bureaucratie et du bruit. Trump rencontrera une opposition similaire à chaque nouvelle décision. Ainsi, en 2017, cette lutte va se durcir ». Et c’est effectivement ce qui s’est passé.

Le deuxième courant, tout aussi important, était « la modification en profondeur de notre mode de vie sous l’influence des nouvelles technologies ». Ca a l’air assez évident maintenant. Et, pour être honnête, cela l’était déjà il y a un an.

Intéressons-nous maintenant au détail de mes prédictions. Le système de notation est simple. Je reçois deux points pour un coup réussi, un pour un quasi-échec, zéro pour un échec, et moins un pour un « échec épique ».

1. Marchés

Ce que j’ai prédit : un rally contrarien. « L’or est détesté, les obligations sont détestées, les actions sont adorées. Donc, au premier trimestre, l’or va grimper, les obligations vont grimper, et les actions vont chuter ».

Ce que nous avons eu : l’or s’est bien repris en janvier et février, passant de 1 150 $ l’once à 1 250 $. Il a été vendu en mars puis a de nouveau flirté avec les 1 300 $ au début d’avril. Les marchés actions, mesurés par le S&P 500, étaient stables en janvier, ont remonté en février et reculé en mars. Les obligations (telles que mesurées par le TLB ETF) ont joué aux montagnes russes : hausse, baisse, et enfin une légère hausse pour terminer le trimestre.

Score : Je vais me donner un point. J’avais en quelque sorte raison, mais ce n’a pas aussi simple et tranché que j’aurais aimé.

2. Bitcoin

Ce que j’ai prédit : de nouveaux plus hauts pour le bitcoin. « C’est un marché haussier. Ma prédiction : en 2017, le bitcoin atteindra des sommets historiques. La valeur d’un bitcoin dépassera celle d’une once d’or ».

Et comment ! Le bitcoin a dépassé l’or au printemps. C’est incroyable de penser qu’en mai, vous pouviez toujours acheter un bitcoin pour 1 350 $. Aujourd’hui, il en vaut 15 000, après avoir touché les 20 000 $ en décembre. [NDLR : Dans l’ombre, d’autres cryptomonnaies s’agitent. C’est le cas par exemple de Monero – qui vous a tout récemment permis un gain de 240% si vous suivez les recommandations de Louis Basenese dans Cryptos Trading.]

Score : 2 points.

3. FTSE 100

Ce que j’ai prédit : « Nous verrons le FTSE 100 atteindre 8 000 en 2017. »

Le FTSE a débuté l’année autour de 7 100. Le plus haut de l’année a été de 7 600. Alors que les marchés se sont quelque peu redressés, le FTSE a stagné, en grande partie à cause de la livre sterling.

Score : 0 point.

4. Dow Jones

Ce que j’ai prédit : « En 2017, le Dow ne descendra pas sous les 17 000 points. Le plus haut sera à plus de 22 000 ».

Bingo ! Le plus bas enregistré par le Dow en 2017 était d’environ 19 750. Et en fin d’année, l’indice flirtait avec les 25 000.

Score : Deux points.

5. Uranium

Ce que j’ai prédit : « En 2017, nous verrons l’uranium retrouver les 30 $, soit une hausse de plus de 50% ».

L’uranium a commencé l’année à 20 $. Le cours a atteint un plus haut de 27 $. Le cours actuel est d’environ 24 $.

Un rally de 35%, ce n’est pas si mal, mais ce n’est pas un rally de 50%. 27 $ n’est pas 30 $.

Score : 0 point.

6. Brexit

Ce que j’ai prédit : « Malgré les efforts des opposants, l’article 50 est déclenché d’une manière ou d’une autre. Personne ne sait vraiment comment, mais nous nous débrouillons ».

Je pense que cela résume bien ce qui s’est passé.

Score : Deux points.

7. La livre contre le dollar

Ce que j’ai prédit : « La livre sterling vaut actuellement 1,22 $. En 2017, elle oscillera entre au-dessus de 1,30 $ (pour le plus haut) et 1,05 $ (pour le plus bas) ».

J’avais ajouté ce commentaire sur les 1,05 $ à la toute dernière minute et je me déteste pour cela. Fin 2016, la livre était en baisse si bien que, même haussier, je me suis laissé entraîner par l’humeur des marchés. Zut !

Score : La livre ne s’est jamais approchée, même de loin, des 1,05 $. Le plus bas de l’année était de 1,20 $. Echec épique. Moins un point.

Mais les 1,30 $ ont été brisés (le plus haut de l’année était en fait 1,36 $), alors je vais me donner un point pour cela.

Total donc, 0 point.

8. Or

Ce que j’ai prédit : « Le plus bas sera à environ 1 050 $ l’once ; le sommet sera proche des 1 300 $ sur l’or ».

Le minimum de l’année a en fait été de 1 150 $, le plus élevé était de 1 360 $.

Score : je suis tenté de me donner un point, pour une raison quelconque, mais pourquoi ? J’avais tort. Zéro point. Si j’étais vraiment dur, je me donnerais un échec épique.

9. Guerres commerciales

Ce que j’ai prédit : « Qu’il s’agisse des querelles au sein de l’UE – Bruxelles ne veut pas créer de précédent en accordant trop de droits au Royaume-Uni – ou d’une rupture entre Trump et la Chine, il me paraît évident que le thème des guerres commerciales va faire un retour indésirable en 2017. Je ne prédis pas une guerre commerciale complète – il faudrait beaucoup pour y arriver – mais des épisodes de crise ».

Score : Une prédiction un peu facile, mais correcte. Deux points.

10. Taux d’intérêt

Ce que j’ai prédit : « La hausse des taux d’intérêt sera minime. Le rythme de toute remontée des taux sera très lent »

Malgré une inflation de plus de 3%, les taux ont seulement connu une légère augmentation de 0,25% à l’automne. Deux points.

11. Prix de l’immobilier

Ce que j’ai prédit : Les prix des propriétés haut de gamme de Londres continueront de stagner voire de chuter, alors que les prix des biens de milieu de gamme se maintiendront mieux. Ainsi, dans l’ensemble Londres, les prix devraient donc seulement baisser un peu, d’environ 3%. Sur le reste du territoire, ils augmenteront de quelques pourcents

C’est en quelque sorte ce qui s’est passé, même si selon l’Office National des Statistiques, les prix à Londres ont augmenté de 2%.

Les chiffres de Rightmove, qui sont basés sur les prix demandés, ont diminué de 3,9% à Londres et augmenté de 0,4% en périphérie de la capitale. Dans le reste du pays, les prix sont en petite hausse.

Score : Deux points.

12. Le cours du pétrole

Ce que j’ai prédit : « Le Brent atteindra les 67 $ le baril, peut-être plus. Il ne descendra pas en dessous de 45 $ ».

Score : Ah, le pétrole est une maîtresse cruelle. Brent a touché 66 $ fin décembre et le plus bas annuel était de 44,5 $. J’étais à un poil d’obtenir deux points, mais une moustache ne signifie pas des points.

Je ne m’accorde donc aucun point.

Bilan : 13 points sur 24. Un score respectable, mais qui n’a rien d’extraordinaire. Je serai rapidement de retour dans la Quotidienne avec mes prédictions pour 2018. En attendant, excellente année à tous !

Mots clé : - - -

Dominic Frisby
Dominic Frisby

Dominic Frisby intervient régulièrement dans MoneyWeek et dans la Quotidienne avec pour sujets de prédilection l’or, les matières premières et les cryptomonnaies. C’est un investisseur privé, qui avoue un intérêt marqué pour les minières aurifères juniors. Il est l’auteur des livres Bitcoin: the Future of Money? and Life After The State.

Laissez un commentaire