Plan your trade and trade your plan !

Rédigé le 16 octobre 2012 par | La quotidienne, Mode d'emploi Imprimer

Pour bien investir en Bourse, la question du timing d’entrée en position est essentielle. Je vais donc revenir aujourd’hui sur la manière de trader ce que l’on appelle « les configurations d’attente ».

Je fais référence ici aux drapeaux, biseaux et autres triangles. C’est justement cette dernière figure qui va nous intéresser ici, avec une illustration sur ATOS ORIGIN (FR0000051732) à l’appui.

Pourquoi trader un triangle ? Les configurations d’attente ou de consolidation (comme les triangles donc) présentent une caractéristique-clé : la volatilité y est faible. On mesure cela très simplement grâce à un indicateur : les bandes de Bollinger. Elles se resserrent quand la volatilité est faible et s’écartent dans le cas contraire.

Mais surtout, elles sont souvent un bon indicateur avancé d’une volatilité à venir. Après une longue période de resserrement, l’écartement qui suit se fait généralement avec un mouvement très impulsif et directionnel des cours. C’est ce que l’on appelle la sortie du triangle, le breakout. Et c’est justement ce que l’on recherche. En pratique, voilà ce que cela donne.

Comment le trader ? Quand on repère un triangle, trois possibilités s’offrent à nous :

Personnellement, pour des questions de risk/reward notamment, j’applique surtout les règles 1 et 3. J’occulte généralement la phase 2. A tort peut-être mais tant pis, ce sont mes règles et je m’y tiens. Regardez ce qu’il s’est passé sur ATOS ORIGIN il n’y a pas si longtemps.

ATOS ORIGIN cet été C’est une valeur que j’avais recommandée à mes lecteurs à la fin du mois d’août ; le lundi 27 août pour être précis. Le titre consolidait dans un large triangle symétrique (visible en pointillé sur le graphique). Vu la tendance d’alors sur les marchés, une sortie par le haut de cette figure de continuation me semblait probable.

Graphique du cours d'ATOS ORIGIN

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Alors que le titre cotait alors au-dessus des 46 euros, ma stratégie était la suivante : acheter à cours limité à 45,50 euros. Manque de réussite : durant la semaine qui suivra le titre n’ira au plus bas le lendemain que sur les 45,75 euros. Entrée manquée d’un rien donc…

Le lundi suivant (car dans ma stratégie Zen, pas de stress, nous jouons des mouvements qui nous permettent de prendre le temps de nous positionner, sans courir après le papier : un e-mail chaque lundi avec un ordre à placer (ou pas) pour la semaine à venir. Donc si vous ne voulez pas passer des heures scotché à votre écran, mais que vous voulez quand même profiter de mouvements de court terme, je vous explique comment faire dans cette vidéo).

Le lundi suivant donc, voyant que le break out du triangle se concrétisait sans que nous ayons pu rentrer, je décide cette fois de tenter de rentrer sur un pull back (comprenez une temporisation au-dessus de l’ancienne résistance). Mais ici, le fait d’avoir relevé le niveau limite de notre ordre d’achat à 47 euros sera de nouveau un peu trop juste ! Nous ratons une nouvelle fois le point d’entrée : aucun pull back ne se met en place et le titre accélère en ligne droite vers mon objectif.

Pour l’anecdote d’ailleurs, on notera que l’objectif théorique de sortie du triangle à 55 euros (projection de Fibonacci de 100% de la base de la figure reportée depuis le point de sortie) aura fonctionné à merveille.

Si je vous dis cela, ce n’est évidemment pas pour me flageller puisqu’au final, nous n’avons pas pu entrer sur ATOS. Mais ce que je voulais vous montrer, c’est qu’au-delà de cet exemple, un des points essentiels en trading est d’avoir une méthode, de la suivre et de s’y tenir. C’est parfois cruel.

En ce qui me concerne, le cas manqué d’ATOS ORIGIN m’a évidemment donné des regrets. Mais avec le recul, j’ai appliqué les règles de ma méthode, ce qui me permet d’avoir un risk/reward très intéressant, de ne jamais prendre de risques inutiles, et de mettre toutes les chances de mon côté pour pouvoir trader SEREINEMENT mon scénario. Je n’ai donc rien à me reprocher.

Cela peut vous paraître paradoxal mais, avec le recul, je préfère me dire que j’ai manqué le trade en ayant respecté ma stratégie que d’avoir gagné de l’argent en achetant « à tout prix » sans méthode. Les sueurs froides ne seront pas pour les traders Zen !

Comme vous le savez : « un de manqué, 10 de retrouvés ». Les opportunités sont constantes sur les marchés. Il y en aura d’autres… et justement en cette mi-octobre, des configurations de moyen terme se dessinent et pourraient bien être du même acabit qu’ATOS ORIGIN cet été.

Première parution dans le Billet du Trader le 16/10/2012.

Mots clé : - -

Addison Wiggin
Addison Wiggin
Directeur du Daily Reckoning

Addison Wiggin est le Directeur du Daily Reckoning, l’équivalent américain de La Chronique Agora. Addison étudie, commente et écrit sur les marchés depuis plus de dix ans. Diplômé d’un master de philosophie de l’université de St John, il adopte un point de vue global et contrarien sur les marchés américains et mondiaux.

Laissez un commentaire