L’or, c’est bien… mais le platine pourrait faire encore mieux

Rédigé le 1 septembre 2016 par | Matières premières & Energie, Métaux précieux Imprimer

En matière d’or, de plus en plus d’investisseurs prennent le train en marche…Mais il y a encore beaucoup de place disponible dans celui du platine. Je pense donc qu’il vaut la peine de vendre un peu d’or pour en acheter… avant que la foule ne se rassemble.

Nombre d’investisseurs à la réputation solidement établie affichent ouvertement leurs généreuses positions en or. Mais rares sont ceux qui parlent de leurs positions dans le platine.

Le légendaire investisseur George Soros a récemment vendu la majorité de ses positions chez Barrick Gold (ABX:NYSE)… et fait de jolis bénéfices par la même occasion. Mais il a conservé quelques autres investissements liés à l’or. D’autres investisseurs de renom, comme Stanley Druckenmiller, conservent précieusement l’or. [NDLR : Suivez le bon exemple de ces mythiques investisseurs et mettez un peu d’or en portefeuille. Simone Wapler et son équipe de spécialistes des métaux précieux sont là pour vous aider dans vos investissements. Pour en savoir plus… ]

C’est une excellente idée…. mais ils sont peut-être en train de manquer la meilleure option dans le secteur des métaux précieux : le platine.

Le platine dans l’ombre de l’or

Pour commencer, ce métal est nettement plus rare que l’or. Deuxièmement, la demande industrielle de platine est plus importante que celle de l’or. Et pourtant, le platine se vend moins cher… en tous cas pour l’instant.

Historiquement, son cours est en moyenne d’au moins 25% supérieur à celui du métal jaune. En ce moment, il est de 17% inférieur. Si cette décote est impressionnante en tant que telle, ce n’est pas la seule raison pour laquelle vous devriez vous intéresser au platine.

Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, au moment de la dernière augmentation spectaculaire de l’or, le platine n’a pas seulement fait mieux : il a commencé à progresser avant l’or… près de deux ans avant.

Le cours du platine a plus que doublé entre 2006 et 2009, avec un pic à près de 2 200 dollars de l’once. Parallèlement, celui de l’or a augmenté de moins de 50%.

Le platine en vente

Le cours du platine s’est bien effondré après cette belle progression, mais uniquement parce qu’il s’est heurté à la crise financière de 2008. Cette collision a eu lieu en même temps que l’effondrement des marchés mondiaux, après l’effondrement des marchés immobiliers et financiers qui a commencé en 2008.

Les ventes de voitures aux Etats-Unis ont chuté sous la barre des 10 millions d’unités par an, ce qui a tué la demande de platine pour des usages industriels comme les pots catalytiques.

Une fois la crise passée, le cours du platine est revenu à son niveau habituel, au-dessus de celui de l’or. Mais au début de l’an dernier, il est passé au-dessous du cours de l’or, et il n’a depuis jamais repris le dessus.

Nouvelle phase haussière

Les nouvelles ne sont pourtant pas mauvaises. Le cours du platine a progressé de 24% cette année. Et si l’on en croit l’Histoire, le platine va continuer d’augmenter, parallèlement à l’or.

Mais il pourrait aussi connaître une progression nettement supérieure à celle de l’or. Les ventes d’automobiles dans le monde vont très bien en 2016, et il en a été de même ces trois dernières années. Les ventes aux Etats-Unis ne vont pas tarder à atteindre leur niveau le plus haut de l’année.

C’est une excellente nouvelle pour les minières de platine, était donné que leur production est ainsi absorbée.

Je pense donc que le moment est bien choisi pour augmenter votre exposition à ce métal, tant que ses performances sont inférieures à celles de l’or. Si la reprise est bien réelle cette fois-ci, vous pourriez assister à des résultats nettement plus profitables avec ce métal précieux.

Une bonne manière de participer à la progression du platine est d’investir dans l’ETFS Platinum Shares (PPLT:NYSE), qui s’échange non loin de son point le plus bas en cinq ans. Il détient du platine physique, ce qui permet d’éviter le marché à terme.

Le platine ne brille peut-être pas aussi fort que l’or, mais quand les métaux précieux se mettent à bouger, il dépasse souvent les résultats de son collègue plus populaire.

Karim Rahemtulla

Si vous voulez augmenter votre exposition à l’or, à l’argent, aux minières et aux métaux précieux, Simone Wapler travaille avec Graham Summers et Yannick Colleu, deux experts, pour sélectionner les titres ayant le plus de potentiel, rapidement, et profiter de manière plus agressive et plus complète de la hausse de l’or. C’est l’objectif de la lettre Crise, Or & Opportunités.

Si vous êtes un tant soit peu convaincu par la poursuite de la hausse du métal jaune, je vous conseille de profiter de la Garantie Satisfait ou Remboursé de 30 jours que nous offrons et d’en profiter pour vous positionner sur les pépites que Simone Wapler a découvertes. Vous verrez si ce service vous plait ou pas. Lisez le message ici.

Nous souhaitons vraiment que vous puissiez essayer Crise, Or & Opportunités pour ne pas passer à côté de l’énorme potentiel.

Donc en plus de la période d’essai de 30 jours, nous vous proposons 50% de réduction sur le tarif officiel. J’espère que profiterez de cette offre et de la période d’essai.

Enregistrer

Mots clé : - -

Un commentaire pour “L’or, c’est bien… mais le platine pourrait faire encore mieux”

  1. Merci de me faire connaitre les modalités pour suivre le cours du platine, à l’exemple de l’OR. Merci

Laissez un commentaire