Nouvelles technologies : La singularité financière ou comment gagner un milliard de dollars

Rédigé le 29 février 2016 par | Mode d'emploi, Nouvelles technologies Imprimer

Aujourd’hui, commençons par un défi.

Votre objectif est de gagner un milliard de dollars. Vous devez y parvenir aussi rapidement que possible. Le gagnant sera celui qui trouvera une idée suffisamment bonne, montera une entreprise et une infrastructure pour la concrétiser, et fera en sorte que ladite entreprise atteigne une capitalisation boursière d’un milliard de dollars en un laps temps aussi court que possible.

Mais attention : pour gagner, il faudra battre certains des entrepreneurs technologiques les plus innovants et les plus inventifs.

C’est le sujet de notre lettre d’aujourd’hui ; l’une des tendances financières les plus importantes du monde de la technologie actuellement.

Je vous parle de la vitesse incroyable à laquelle certaines entreprises croissent aujourd’hui, passant d’une capitalisation boursières nulle à un milliard de dollars avec une rapidité qu’il nous aurait été impossible d’imaginer il y a encore 10 ans.

Aujourd’hui, je vais vous montrer a) pour quelle raison, b) pourquoi c’est important pour nous en tant qu’investisseurs et c) vous donner mon avis quant au chemin que tout cela prend.

Allons-y.

Combien de temps pour gagner un milliard ?

Tout d’abord, cela vaut la peine de souligner que, pour n’importe quelle entreprise, passer de zéro à un milliard de dollars est une tâche atrocement difficile. Si vous avez déjà lancé votre propre entreprise, je ne vous apprends rien. La plupart n’y parviennent jamais. La plupart ne s’approchent même pas de ce genre de sommes. Lorsque vous commencez de zéro, obtenir une capitalisation boursière de dix, ou même de cent millions de dollars semble être le travail d’une vie.

Atteindre le milliard est un objectif lointain. C’est un rêve. C’est comme de monter dans un vol pour Paris en espérant arriver au Pays Imaginaire de Peter Pan.

Les entreprises qui y parviennent vraiment… mettent beaucoup de temps. Mes collègues, chez Bonner & Partners, ont fait des recherches sur le sujet. Ils ont déterminé qu’une entreprise type des Fortune 500 a besoin de tout juste 20 ans pour atteindre le milliard de dollars. De mon point de vue, c’est déjà un rythme assez soutenu.

Les entreprises technologiques ont une longueur d’avance

Mais pour les entreprises technologiques, une règle se vérifie toujours, notamment pour les entreprises de logiciels qui ne sont pas forcées de fabriquer des tonnes de matériel ou d’autres choses coûteuses : elles croissent nettement plus vite que les entreprises plus « traditionnelles ». Google, par exemple, a eu besoin de moins de 10 ans pour atteindre le milliard de dollars. Facebook y est parvenu en un peu plus de cinq ans.

Mais voilà. Les entreprises technologiques croissent peut-être plus vite que les entreprises traditionnelles, c’est même une évidence. Ce qui est intéressant, c’est surtout que cette tendance s’accélère avec le temps.

De plus en plus d’entreprises passent de zéro à un milliard de dollars à un rythme de plus en plus effréné. Ce graphique vous en dira plus :

Capitalisation boursière d'un milliard de dollars - nouvelles technologies

Tout cela engendre plusieurs conséquences financières importantes. Mais d’abord, répondons à la question la plus cruciale : quelle est la raison de cette évolution ? Quel est le moteur qui alimente ce genre de croissance express ?

J’ai rencontré le journaliste et auteur Robert Colvile pour m’entretenir de ce sujet il y a quelques semaines. Robert a écrit un livre appelé The Great Acceleration. Il ne sera publié qu’en avril, donc je ne veux pas trop vous en révéler pour l’instant. Pour faire simple, le livre a pour thème les très nombreux aspects de notre vie qui sont en train de prendre de la vitesse – les nouvelles informations sont accessibles plus rapidement en ligne, les entreprises croissent plus vite. Tout s’accélère.

Internet, facteur d’accélération des nouvelles technologies

Il y a deux explications principales à cela. D’une part, internet. Cette technologie nous offre des manières diverses et variées de connecter les personnes et les entreprises au monde entier. Toutes ces nouvelles connexions permettent à de nouvelles idées, à des nouveaux modèles d’entreprises et à des nouveaux modes de pensée d’émerger et de se répandre dans le monde entier, plus rapidement que ce que nous aurions pu voir par le passé.

Deux exemples pour soutenir cet argument, l’un du passé, l’autre du présent. Les deux ont été de pair avec d’immenses bénéfices et des risques majeurs : le chemin du développement des armes nucléaires d’une part, et la quête pour le développement de l’intelligence artificielle (IA) d’autre part.

Le développement des armes nucléaires – qui a été entamé des années avant qu’internet ne devienne une réalité, bien entendu– impliquait un petit nombre de personnes qui travaillaient dans le secret pour remplir des tâches disparates. Beaucoup des personnes impliquées ne savaient même pas qu’elles aidaient au développement des armes nucléaires. L’ensemble du processus s’est déroulé à l’abri du regard du public. C’était un projet top secret. Ainsi, le nombre d’activités connectées ou de technologies auxiliaires qui pouvaient en résulter a été assez restreint.

Prenons maintenant la quête pour le développement de l’IA.

Vous avez peut-être entendu parler du projet Open AI, annoncé à la fin de l’an dernier. Certaines des plus grandes entreprises technologiques ont promis un milliard de dollars pour le financement de la recherche au cours des 10 prochaines années. Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’il s’agit d’un projet « open source« . Des quantités immenses de personnes, partout sur la planète, peuvent y participer. Un programmeur à Tokyo et un développeur à Paris peuvent travailler ensemble comme s’ils étaient dans la même pièce.

Si l’on multiplie ces connexions mille fois, dans des centaines de villes du monde entier au cours des 10 prochaines années, le nombre de nouvelles innovations devient vite vertigineux. La rapidité de l’innovation et la vitesse à laquelle de nouvelles idées se répandent ont connu une accélération exponentielle par rapport aux années 1990.

L’accélération des nouvelles idées et innovations est claire aussi en ce qui concerne le « rythme d’adoption » des nouvelles technologies, et c’est ce que nous verrons dès demain.

Nick O’Connor

Cette découverte médicale est aussi révolutionnaire que la pénicilline… voire plus !

Les médecins pourraient désormais utiliser cette technologie exceptionnelle pour éradiquer le cancer et effacer les dommages causés par le vieillissement…

Mieux encore : cette innovation scientifique pourrait déclencher une vague de profits sans précèdent sur les marchés… et vous faire gagner jusqu’à 2 500% grâce à ces 3 sociétés !

Toutes les explications ici…

Mots clé : - - -

Un commentaire pour “Nouvelles technologies : La singularité financière ou comment gagner un milliard de dollars”

  1. quelles sont les meilleures actions biotech sur le marché français qui font jeu egal avec celles du nasdaq
    merci
    et comment faire pour acheter des actions concerant le nasdaq et quelles sont les frais d a

Laissez un commentaire