Les nouvelles guerres de Donald Trump

Rédigé le 24 janvier 2017 par | Macro éco et perspectives Imprimer

Les premières décisions de Donald Trump sont dans la lignée de ses promesses de campagne : première attaque en règle contre l’Obamacare, retrait des Etats-Unis du Partenariat Transpacifique qui devait créer une zone de libre-échange entre différents pays asiatiques, les Etats-Unis, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et quelques pays d’Amérique du Sud, renégociation de l’Alena, l’Accord de libre-échange nord-américain (Etats-Unis, Canada, Mexique). Ajoutons à cela quelques mesures contre les associations soutenant l’IVG.

La remise en cause des traités commerciaux ne surprendra personne – ces décisions sont dans la lignée des annonces très protectionnistes du candidat Trump – mais elles commencent à peser sur le dollar et à donner des sueurs froides aux principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis. Le Canada s’est ainsi lancé il y a quelques jours dans un remaniement gouvernemental destiné à arrondir les angles avec l’administration Trump et dont le but affiché est de maintenir des relations privilégiées avec leur puissant voisin.

La politique de Tump va aussi avoir des répercutions directes en Chine, cible principale – avec le Mexique – des attaques commerciales du nouveau président. Comme l’explique Jim Rickards dans la dernière Alerte Guerre des Devises, ce regain de tensions n’est pas une bonne nouvelle pour Pékin, aux prises à une dévaluation incontrôlée du yuan et à tout aussi problématiques fuite de capitaux et fonte des réserves monétaires.

Les difficultés monétaires de la Chine lui font parier sur une nouvelle et forte dévaluation du yuan :

Ce que nous prévoyons, c’est que la Chine va dévaluer le yuan mais sans procéder par petites étapes. Elle va procéder à une « maxi-dévaluation » de 10%, voire plus, du jour au lendemain, et ce plus vite qu’on ne le pense. Ainsi, les capitaux cesseront de fuir la Chine et certains investisseurs étrangers pourraient décider qu’il est temps d’y investir. Cela mettra un terme à l’hémorragie de capitaux qu’elle subit.

De fait, la Chine dirait la chose suivante à Trump : « Comme vous n’avez pas été reconnaissant du fait que nous avons soutenu le yuan, alors nous allons vous montrer ce qu’il se passe lorsque l’on cesse de s’efforcer de le faire ».

Le pari de Jim est à retrouver dans Alerte Guerre des Devises.

En parallèle, Washington (du moins le Twitter de Trump) et Pékin échangent d’aigres petites phrases, chacun tenant à rappeler ses droits et ses ambitions nationales. Et, comme vous le rappelait Jim la semaine dernière, la mer de Chine s’impose comme un des nouveaux points chauds de la planète.

 

Mots clé : - - -

Cécile Chevré
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est journaliste depuis une dizaine d’années. Elle s’intéresse à tous les secteurs de l’économie qui sont en mouvement, des nouvelles technologies aux matières premières en passant par les biotech. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance, ainsi que les Marchés en 5 Minutes.

Laissez un commentaire