L’inflation prête à s’échapper du tube

Rédigé le 11 octobre 2016 par | Macro éco et perspectives Imprimer

La Fed joue à un jeu très dangereux depuis 2013 : elle a maintenu les taux trop bas, trop longtemps.

Observez ce qui suit : L’inflation Core évolue au-dessus de l’objectif de 2% de la Fed depuis maintenant 11 mois. Core signifie qu’on retire l’alimentation et l’énergie. C’est le chiffre qui est le plus surveillé par la Fed. Cette inflation est aussi appelée « déflateur » car elle sert à « corriger de l’inflation » les grandes statistiques dont on nous abreuve.

inflation

L’indice des prix à la consommation Sticky Cpi est au-dessus des 2% depuis avril 2014 ! Le Sticky Cpi, ou inflation « collante », est calculé par la Fed d’Atlanta : il s’agit de prix peu flexibles qui sont « lents à réagir ».

inflation

Ceci est le plus GROS problème auquel est aujourd’hui confrontée la planète finance. Si l’inflation est là, cela signifie que la Fed « s’est plantée » en beauté (même selon ses critères habituels) et qu’elle sera obligée de relever agressivement ses taux par la suite.

C’est exactement ce qu’il s’est produit en 1937.

L’inflation des années 30 en ligne de mire

De 1930 à 1937, les Etats-Unis ont vécu la Dépression (tout comme nous en subissons une depuis 2008 et jusqu’à ce jour).

Dans les années 1930, la Fed a géré cette situation en imprimant une quantité d’argent insensé et en élargissant son bilan de 300%, jusqu’à ce qu’il atteigne 23% du PIB. (Or depuis 2008, la Fed a élargi son bilan de 450% ; il atteint aujourd’hui 25% du PIB).

L’inflation a fini par augmenter : à l’aube de 1937, le taux d’inflation était à 3,6%.

inflation

Alors, la Fed a été forcée de relever les taux d’intérêt dans un contexte économique extrêmement faible.

Résultat, l’économie est entrée dans une grave récession (la croissance du PIB a chuté de huit points, de +5,1% à -3,3% en un an seulement) et le marché actions a été divisé par deux.

S&P500

En mai 2015 déjà, je disais que la Fed reproduisait exactement la même erreur. Les marchés confirment désormais que j’avais raison. La Fed a pris trop de retard : l’inflation est déjà là.

En m’appuyant sur ce que je viens de dire, je pense que le dollar US va dégringoler et que l’euro va s’envoler.

Les graphiques laissent entendre que, pour les marchés, c’est désormais probablement le scénario de base.

La Fed a laissé l’inflation sortir du tube de dentifrice… Les actifs risqués seront les premiers à en profiter, jusqu’à ce que la Fed soit contrainte et forcée de relever agressivement ses taux pour calmer le jeu. Quand et comment la Fed procédera, je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est qu’il sera bien trop tard… [NDLR : Dans Crise, Or & Opportunités, Graham vous propose évidemment plusieurs trades pour parier sur l’échappée de l’inflation. Préparez-vous à mettre des minières en portefeuille… avant que cela ne flambe à nouveau !]

Graham Summers

Mots clé : - -

Un commentaire pour “L’inflation prête à s’échapper du tube”

  1. oui et quel serait la meilleure facon de shorter le dollar?
    achat OIL (le rebond OIL a lieu depuis tournant dans les elections: ne pas lire la presse ou à l’envers)

Laissez un commentaire