Le diamant d'investissement : pourquoi maintenant ?

Rédigé le 19 février 2014 par | Métaux précieux Imprimer

Par Jean-François Faure*

Pourquoi le diamant est-il aujourd’hui un choix d’épargne mature ? C’est une question que tout investisseur ouvert aux actifs tangibles, comme l’or, est en droit de se poser. Et à laquelle je vais apporter des réponses dans ce premier article.

Le diamant : une valeur de plus en plus rare, concentrée dans un petit volume
Je commence cette chronique par un premier constat : le diamant physique, quelle que soit sa destination (bijouterie, industrie) est de plus en plus rare. Aucune nouvelle mine importante n’a été récemment découverte. On évolue donc pratiquement à guichets fermés par rapport à la production.

La quantité globale de diamants extraits depuis le début de l’extraction est estimée à environ 500 tonnes. Aujourd’hui, les réserves de diamants disponibles n’excèdent pas quelques centaines de tonnes. Cela donne une idée de la valeur du diamant poli, qui ne concerne que 30% de l’extraction : c’est un concentré de valeur dans un volume disponible de plus en plus réduit.

Le diamant à l’abri des bulles financières
Je viens de mettre en évidence une donnée conjoncturelle. Mais il faut aussi parler de l’organisation structurelle du marché du diamant pour bien comprendre le potentiel du diamant en tant que placement stable : la rareté du diamant est organisée par quelques sociétés qui en assurent l’exploitation.

Elles ont mis en place un système de contrôle de vente et de production imparable qui assure une stabilité des cours et le maintien des prix élevés : n’est distribué que ce qui est réellement stocké. Le diamant est donc imperméable aux bulles spéculatives. Et dans la mesure où il évolue en dehors du système financier et des Etats, il est à l’abri de la faillite, tout en étant peu impacté par les crises.

Diamant 1

Une demande internationale soutenue pour le diamant de bijouterie
La demande mondiale de diamants — qu’ils soient destinés à la bijouterie ou à la joaillerie — va croître de plus de 6% par an jusqu’en 2020.

Parallèlement, la progression annuelle de l’offre n’excèdera pas les 2,8-2,9%. Le prix des pierres de qualité gemme va donc progresser de manière régulière : cette donnée intéresse tout particulièrement l’épargnant, car le diamant de bijouterie est le sous-jacent du diamant d’investissement.

Derrière la valorisation de la pierre précieuse, il y a l’amour que les gens se portent. Et celui-ci se porte bien ! Comme l’illustre la croissance de ce marché au niveau mondial : en Inde et en Chine notamment, grâce au doublement des classes moyennes dans ces pays d’ici à 2020. Mais aussi dans les marchés historiques que sont les marchés américain, japonais, russe, européen et émirati.

Diamant 2

Un investissement arrivé à maturité
En guise de conclusion, je dirai que trois facteurs combinés font du diamant d’investissement un choix d’épargne mature, aujourd’hui et pour les années à venir :
– la rareté d’un actif tangible de très grande valeur d’une part ;
– l’organisation en circuit fermé de sa distribution d’autre part ;
– et enfin la demande internationale croissante et pérenne.

Mais pour l’épargnant cherchant à diversifier son épargne, reste à répondre à une question essentielle : comment investir dans le diamant ? Quels types de diamants et modalités d’achat réunissent les conditions clés pour en faire une épargne de choix : prix, faible décote à la vente, fiscalité avantageuse, et grande liquidité, etc. ?

Dans les chroniques suivantes, je reviendrai en détail sur l’écosystème du diamant d’investissement et répondrai aux questions concrètes que se posent les épargnants intéressés par cette épargne à l’abri des crises.

(*) Jean-François Faure, créateur d’AuCOFFRE.com, LinGold.com et LinGoro.com, est le Président de InvestDiamond.com. Jean-François défend l’extraction propre (Clean Extraction) permettant le développement d’exploitation minière dans le cadre du respect de l’environnement ainsi que celui des personnes. La Vera Valor est la toute première pièce à avoir été reconnue comme étant issue d’un tel environnement. La position de Jean-François sur InvestDiamond.com est que les diamants proposés sur le site proviennent de pays qui respectent le processus de Kimberley et, par conséquent, ne sont pas liés à des conflits. Si le diamant d’investissement vous intéresse, profitez de l’offre de lancement du site.

Mots clé : - -

Laissez un commentaire