La Fed va relever ses taux en mars

Rédigé le 24 février 2017 par | Macro éco et perspectives Imprimer

Nous avertissons nos lecteurs depuis le mois de décembre que la Fed est en passe de relever ses taux le 15 mars.

Nous étions alors pratiquement les seuls à le penser. Les indicateurs de marché n’attribuaient qu’une probabilité de 25% à un relèvement des taux en mars.

Quant aux analystes de Wall Street, ils disaient du bout des lèvres que la Fed pourrait relever les taux à deux reprises avant la fin de l’année mais, selon eux, le processus devait démarrer en juin et non en mars.

Or soudain, cette semaine, tout a changé. Les marchés intègrent désormais une probabilité supérieure à 50% qu’un relèvement ait lieu en mars (notre propre estimation est de 80%).

Bien entendu, cette nouvelle a été suscitée par l’audition de Janet Yellen face aux comités du Sénat et de la Chambre. Mais Yellen n’a rien dit de plus que ce qu’elle avait dit en décembre.

La Fed a désespérément besoin de relever les taux avant que la prochaine récession n’éclate afin de pouvoir les abaisser à nouveau. Elle saisira la moindre occasion lui permettant de le faire.

Nous pensons qu’elle va relever les taux de 0,25% toutes les deux réunions [du FOMC] (en mars, juin, septembre et décembre), jusqu’en 2019, à moins que l’un des trois événements suivants ne se produise : un krach boursier, des pertes d’emplois ou la déflation.

En ce moment, le marché actions est florissant, la création d’emploi est solide et l’inflation commence à apparaître.

Donc, rien ne freine la Fed. La voie est libre pour qu’un relèvement des taux ait lieu en mars.

Mots clé : -

Jim Rickards
Jim Rickards
Rédacteur en chef de Strategic Intelligence

James G. Rickards est le rédacteur en chef d’Intelligence Stratégique, la toute nouvelle lettre d’information lancée par Agora Financial aux Etats-Unis. Avocat, économiste et banquier d’investissement avec 35 ans d’expérience sur les marchés financiers de Wall Street, Jim est également l’auteur de Currency Wars et de The Death of Money, deux ouvrages devenus best-sellers du New York Times. Enfin, Jim est également chef économiste pour le fonds d’investissement West Shore Group.

Il est également rédacteur en Chef de Trades Confidentiels et Alerte Guerre des Devises.

En savoir plus sur le service d’Intelligence Stratégique.

Laissez un commentaire