CRISPR Therapeutics, Magic Leap, Oxford Nanopore Technologies : 3 valeurs technologiques qui vont faire parler d’elles

Rédigé le 24 août 2016 par | Nouvelles technologies Imprimer

Hier, avec Sébastien Maurice, nous avons vu que les vents boursiers étaient, depuis quelques semaines, de nouveau favorables aux biotechs.

Et si vous suivez les recommandations de Ray Blanco dans NewTech Insider, vous savez aussi que les techs se portent extrêmement bien en ce moment. Les deux fabricants de micro-processeurs qu’il vous a recommandé ces derniers mois affichent déjà des plus-values latentes de 46% et 74%… Quant à ce spécialiste de la sécurité automobile et de la voiture autonome, il progresse de 25% en quelques semaines.

Ce mouvement haussier m’a donné envie de m’intéresser à ces valeurs qui pourraient être les futurs grands noms des techs et des biotechs. Des entreprises qui ne sont pas encore dans le radar de la plupart des investisseurs puisqu’elles ne sont pas (encore) cotées.

Quel intérêt pour vous, si vous ne pouvez pas y investir ? C’est simple, ces valeurs sont à surveiller de près car elles ont les cartes en main pour bouleverser le secteur dans lequel elles oeuvrent, et aussi parce que certains signes laissent à penser qu’elles pourraient bientôt plonger dans le grand bain boursier.

Voici donc de quoi prendre les marchés de vitesse avec trois sociétés dont l’introduction en Bourse (IPO) pourrait être imminente.

Un des trois champions de la technologie d’édition génomique CRISPR

Première société à garder à l’oeil, CRISPR Therapeutics. Son nom vous renseigne immédiatement sur son champ d’action : le développement de thérapies à partir de l’outil d’édition génomique CRISPR. A propos de CRISPR, Le Monde lui a consacré cet été une très intéressante série de six articles. Origine, applications concrètes, controverses… Je vous rappelle aussi que Ray a consacré un dossier entier à cette technique d’édition génomique, que vous pouvez retrouver dans NewTech Insider.

Mais revenons à CRISPR Therapeutics. La biotech se concentre sur les applications thérapeutiques de CRISPR sur les maladies génétiques. Rares sont les biotechs dont les travaux en matière de CRISPR sont suffisamment avancés pour être crédibles. En fait, elles sont trois : Editas (EDIT:NASDAQ), Intellia Therapeutics (NTLA:NASDAQ) et donc… CRISPR Therapeutics. Parmi les atouts de CRISPR Therapeutics, la participation d’une des deux découvreurs de la méthode CRISPR-Cas9, Emmanuelle Charpentier, ainsi que des partenariats avec des grands noms des pharmas comme Bayer, Celgene ou Généthon.

Editas et Intellia se sont introduites en Bourse au cours des derniers mois, avec succès. CRISPR Therapeutics devrait donc être tenté de suivre leur modèle dans les mois qui viennent, ce qui lui permettrait, entre autres, de poursuivre le financement de ses recherches.

Une très secrète réalité augmentée

Magic Leap oeuvre quant à elle dans un domaine complètement différent, mais tout aussi prometteur, celui de la réalité virtuelle (VR) et surtout celui de la réalité augmentée (AR). Vous savez certainement à quel point je mise sur l’AR. Selon moi, son potentiel de croissance est encore plus important que celui de la réalité virtuelle. Ray vous prépare d’ailleurs un dossier spécial sur le sujet, avec ses meilleures recommandations pour en profiter dès à présent… A suivre dans NewTech Insider.

Reste qu’une des entreprises les plus intrigantes en matière de réalité augmentée, Magic Leap, est encore privée.

On ne sait pas grand-chose sur les produits développés par la société, mais chacune des vidéos qu’elle dévoile parvient à créer un véritable enthousiasme chez les amateurs de nouvelles technologies. Si vous voulez vous faire une idée de ce que promet Magic Leap, vous pouvez regarder ces vidéos ici et

D’après les brevets déposés par la société, Magic Leap développerait une paire de lunette consacrée à l’AR.

L’autre probable grand atout de la société, c’est sa gestion de la 3D. La façon la plus simple de créer un sentiment de profondeur est d’utiliser le même principe que celui des stéréoscopes de votre enfance : proposer à chacun de vos yeux une image d’un même objet, mais prise sous un angle légèrement différent.

La 3D stéréoscopique s’est remarquablement améliorée ces dernières années, mais continue à poser quelques problèmes à l’utilisation même avec la dernière génération de casques de réalité virtuelle. En forçant les yeux, en les « mystifiant », vous perturbez votre vision avec pour conséquence migraine, nausées et étourdissements. La technologie de Magic Leap reposerait sur une 3D plus « naturelle », respectant le fonctionnement de notre vision.

Je vous le disais, on ne sait pas grand-chose de la technologie que proposera Magic Leap. Selon certaines rumeurs, la société pourrait lancer son premier produit d’ici quelques mois, et plus probablement l’année prochaine. Ce mystère soigneusement entretenu par la direction n’est pas forcément très rassurant mais Qualcomm, Alibaba, Warner Bros, JP Morgan ou encore Google ont investi dans la société et sa technologie, tandis que Lucasfilm, le studio à l’origine de Star Wars, a signé un partenariat avec elle en juin dernier.

Côté IPO, le lancement prochain du premier produit de la société ouvre probablement la voie à une introduction en Bourse.

Le séquençage qui tient dans la main

Dernière valeur dont l’IPO est à surveiller : celle d’Oxford Nanopore Technologies. La société oeuvre dans un secteur qui s’est imposé comme indispensable, celui du séquençage de l’ADN. Une société, Illumina (ILMN:NASDAQ), qui a réussi l’exploit de faire tomber le coût d’un séquençage complet de l’ADN à 1 000 dollars. Oxford Nanopore Technologies a développé la prochaine révolution du secteur : un séquenceur rapide, efficace… et qui tient dans la paume d’une main.

MinIon

Actuellement, les séquenceurs – de la taille d’un gros photocopieur – ne sont pas transportables. Avec son MinION, Oxford Nanopore Technologies permettra des séquençages sur le terrain, et en quelques secondes, ce qui va être particulièrement utile en cas d’épidémie de virus ou pour les analyses d’eau et d’air.

Le séquençage est un secteur en pleine explosion, et la technologie d’Oxford Nanopore Technologies va permettre un nouveau saut technologique.

La dernière levée de fonds de la société date de 2015, et une IPO semble se préparer.

Trois valeurs à suivre ! [NDLR : Pas envie d’attendre ? Les technos et biotech les plus prometteuses – et qui ont déjà franchi le pas de l’IPO – sont dans NewTech Insider]

Mots clé : - - - -

Cécile Chevré
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est journaliste depuis une dizaine d’années. Elle s’intéresse à tous les secteurs de l’économie qui sont en mouvement, des nouvelles technologies aux matières premières en passant par les biotech. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance, ainsi que les Marchés en 5 Minutes.

Laissez un commentaire