thumbnail

Cuivre : sommes-nous confrontés à une bulle ? (I)

Rédigé le 10 avril 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Le cuivre grimpe à toute allure vers son plus haut historique enregistré début mars, à 8 881 $ la tonne. Nous ne sommes plus qu’à une encablure de ce record. Imaginez un peu le parcours du cuivre depuis mi-décembre dernier. Il avait alors touché les 6 272 $ la tonne. Or il cote actuellement 8 735 $. Soit une progression foudroyante de 40% en moins de quatre mois. Le cuivre gagne plus de 30% depuis le début de l’année 2008

thumbnail

Avec Canadian Natural, jouez les sables pétrolifères

Rédigé le 3 avril 2008 par Chris Mayer | Nouvelles technologies

Les Américains, tout comme les chats, vont devoir eux aussi s’habituer au changement. L’économie mondiale ne s’agenouille plus exclusivement devant l’autel de l’entreprise américaine. La solide machine économique de la Chine attire elle aussi une ou deux génuflexions. Les investisseurs prospères seront ceux qui s’adapteront à cette nouvelle réalité

thumbnail

Exxon se rebelle contre les conditions pétrolières de Chavez

Rédigé le 25 mars 2008 par La rédaction | Nouvelles technologies

L’année dernière, Hugo Chavez a entamé une nouvelle phase dans sa fonction de président du Venezuela en annonçant que tous les grands groupes pétroliers opérant dans la région de l’Orénoque — particulièrement productive — seraient obligés de s’associer à PDVSA, l’entreprise pétrolière nationale de Chavez. Cela n’a surpris personne. Les grands groupes pétroliers avaient déjà vu la plupart de leurs parts au Venezuela nationalisées ; l’annonce concernant l’Orénoque a seulement été le coup de grâce d’une longue série de vols légalisés

thumbnail

Faut-il avoir des compagnies pétrolières en portefeuille ?

Rédigé le 25 mars 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Les majors pétrolières ont enregistré des profits record en 2007. Prenons Exxon Mobil : 40,6 milliards de dollars de gains, un record absolu ! Total, dont les profits avaient déjà défrayé la chronique l’an passé, remet le couvert : 12 milliards d’euros de bénéfices cette année. Tout va-t-il au mieux dans le meilleur des mondes ? Faut-il se ruer sur les titres des majors ? Envisageons un instant la question

thumbnail

Plus de guerre pour moins de pétrole : la hausse du brut ne fait que commencer…

Rédigé le 14 mars 2008 par Thomas Chaize | Nouvelles technologies

En apparence, personne ne s’inquiète du pic de production du pétrole. Pas de panique, pas de stock pétrolier faramineux, pas de rush pétrolier, mais derrière cette hausse du prix du litre d’essence, une guerre discrète et néanmoins violente a lieu pour les derniers barils de pétrole disponibles

thumbnail

La spéculation bat son plein sur les mines d'uranium depuis le début de l'année

Rédigé le 8 mars 2008 par Sylvain Mathon | Nouvelles technologies

Le prix du combustible nucléaire tient pour les trois quarts dans son enrichissement : divisez-le par quatre pour obtenir le prix maximum au sortir de la mine. Malgré cela, l’augmentation des cours du yellowcake offre nombre d’opportunités aux extracteurs… Pas étonnant que la spéculation batte son plein sur les mines d’uranium depuis le début de l’année

thumbnail

A quand le retour de l'uranium ?

Rédigé le 6 mars 2008 par Sylvain Mathon | Nouvelles technologies

Durant la décennie précédente, le nucléaire n’avait pas le vent en poupe. Les populations d’Europe gardaient un souvenir traumatisé de la catastrophe de Tchernobyl (1986) — et face à des cours pétroliers assez bas (10 $ le baril !), les gouvernements ne voyaient pas l’opportunité d’investir lourdement dans cette technologie. L’Italie a carrément arrêté ses programmes en cours ; l’Allemagne et la Suisse ont gelé leurs projets de développement ; la France et le Japon ont poursuivi les leurs, mais à petits pas. A l’inverse, les pays émergents comme la Chine ont commencé à s’y intéresser de près

thumbnail

Or : ceux qui achètent pour le long terme n'ont rien à craindre des niveaux actuels

Rédigé le 4 mars 2008 par Simone Wapler | Nouvelles technologies

M. Trichet ne manque pas une occasion d’affirmer qu’il combat l’inflation. Certains le fustigent et le caricaturent tel un guetteur du Désert des Tartares. Ils aimeraient voir M. Trichet ouvrir le robinet des liquidités en baissant le taux directeur de la BCE. Mais M. Trichet reste la main crispée sur son robinet. Avec l’autre main posée sur le coeur, il jure qu’il combat l’inflation

thumbnail

Prenez vos bénéfices sur les céréales US

Rédigé le 29 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Cette fois-ci, et pour la première fois, je suis inquiète. Depuis le lancement de notre Edito Matières Premières, je suis pour vous les céréales américaines et mon opinion a toujours été haussière. Je reste aujourd’hui encore fondamentalement positive sur ces céréales. Mais depuis quelques jours, les choses s’emballent. Les fondamentaux ont beau être là, je crois bien que nous flirtons avec une bulle

thumbnail

La Chine muscle son marché de l'or

Rédigé le 25 février 2008 par La rédaction | Nouvelles technologies

Nous vous l’avons assez dit : le développement de la Chine repose sur un "capitalisme maîtrisé". Depuis la fin des années 70, le Grand Timonier de l’Empire du Milieu est l’Etat. Un Etat qui manoeuvre aussi doucement que le pays est immense, et qui sait où il va. Bref, la Chine met tout en oeuvre pour gagner sa place dans la cour des grands. Cela vaut aussi pour l’or : pour les Chinois, il est de plus en plus aisé d’accéder au métal jaune

thumbnail

Blé français et européen VS blé US : c'est la guerre !

Rédigé le 22 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Vous êtes très nombreux à me poser des questions. L’un d’entre vous, monsieur Guy L. s’interroge sur la baisse des exportations françaises de blé et sur la hausse récente du stock de blé de l’Union européenne. Une situation a priori incohérente par rapport aux tensions extrêmes enregistrées sur le marché du blé américain — et par rapport à la situation mondiale du marché. Quelques éléments de précision

thumbnail

Le marché du vent souffle depuis l'Europe (II)

Rédigé le 21 février 2008 par La rédaction | Nouvelles technologies

Dans mon dernier Edito, je vous faisais part de la montée en puissance de l’industrie éolienne en Europe. Faisons aujourd’hui un petit détour par les sociétés spécialisées dans ce secteur et cotées en bourse. Penchons-nous également sur le potentiel à long terme de ce secteur

thumbnail

Le marché du vent souffle depuis l'Europe (I)

Rédigé le 19 février 2008 par La rédaction | Nouvelles technologies

La mode de l’énergie venteuse ne touche pas que la France, mais le monde entier. A commencer par l’Europe, première puissance éolienne au monde ! En 2006, le Vieux continent disposait d’une "capacité éolienne installée" de 74 000 mégawatts (MW). Grâce à des pays comme l’Allemagne et l’Espagne, l’Europe concentre 48 000 MW, soit les deux tiers du total mondial.

thumbnail

Charbon à 145 $ la tonne ! Les titres "charbon noir" s'envolent !

Rédigé le 19 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Avez-vous eu le temps de jeter un coup d’oeil aux valeurs charbon ce week-end comme je vous le recommandais vendredi dernier ? Car notre bon vieux charbon noir ou plus précisément le charbon thermique, lui, n’attend pas ! Le cours spot du charbon a entre-temps franchi le seuil des 145 $ la tonne à Rotterdam. Je vous rappelle qu’il ne cotait que 90 $ en septembre dernier. En cause : les pluies torrentielles en Australie qui inondent les mines de charbon. Xstrata et Rio Tinto ont carrément mis la clé sous le paillasson ! C’est dire l’ampleur des dégâts

thumbnail

Le charbon s'envole ; jouez les valeurs du secteur

Rédigé le 15 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

L’envolée des cours du brut fait mal ! 90 $ en ce moment, jusqu’à 100 $ récemment… Après tout, pourquoi payer cher une énergie qu’on peut obtenir à moindre prix ? Car pour l’instant les énergies propres ou renouvelables (vent, eau, solaire, géothermie…) ne sont pas encore disponibles — notamment dans les pays comme la Chine, le Brésil ou l’Inde. Les infrastructures nucléaires sont loin d’être développées. Face à l’envolée de la demande, ne reste donc, immédiatement disponible, que le brut et le charbon

thumbnail

Y a-t-il une bulle sur le marché du blé ?

Rédigé le 14 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Le blé de qualité supérieure coté à Minneapolis, celui qu’on utilise pour le pain et les pâtes, est en hausse de plus de 65% depuis le début de l’année ! Oui, vous avez bien lu : plus de 65% en un mois et demi. Il atteignait la semaine dernière un record de 15 $. Hier, il clôturait à 17,63 $, échéance mars ! C’est lui qui tire incontestablement toutes les autres qualités de blé à la hausse. Le cours du blé semble être pris dans un tourbillon haussier qui s’accélère… jusqu’où ira-t-il ? Sommes-nous confrontés à une bulle ? Comme celle du nickel en mai dernier, ou celle de l’uranium cet été ?

thumbnail

Les stocks mondiaux de céréales ont été divisés par deux depuis 2000 (II)

Rédigé le 7 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Je poursuis mon Edito sur les céréales. Je vous le disais mardi : la demande pour les céréales explose et leurs prix s’envolent. Le blé gagne ainsi 110% en un an, le soja 78%, le maïs 70% sur 15 mois. Le riz et l’avoine affichent des hausses de plus de 30% en moins d’un an… Le marché est très tendu, inélastique (on ne peut pas s’arrêter de manger !) et sans stock ! Par conséquent, la moindre incertitude fait grimper les cours. Poursuivons

thumbnail

Or : quelle direction va-t-il prendre ? (II)

Rédigé le 7 février 2008 par Simone Wapler | Nouvelles technologies

Dans mon dernier édito, je vous disais que l’or était à la croisée des chemins et vous démontrais qu’il y avait deux indicateurs baissiers contre un faisceau de facteurs poussant à la hausse. Vous voulez savoir jusqu’où ira l’or ? Lisez ceci

thumbnail

Les stocks mondiaux de céréales ont été divisés par deux depuis 2000 (I)

Rédigé le 5 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

L’envolée des produits agricoles continue ! Et à mon humble avis, nous sommes loin de toucher la fin de ce rally haussier. En cause : les mauvaises récoltes qui touchent la plupart des pays producteurs. Dame Météo fait ses caprices et n’épargne personne ! Sécheresse, inondations… on a tout vu ! Ajoutez à cela les politiques de subventions inadaptées, notamment en Europe, et vous avez la petite goutte qui fait déborder le vase !

thumbnail

L'étain : extinction des feux ?

Rédigé le 1 février 2008 par Frederic Guervala | Nouvelles technologies

L’Indonésie est le deuxième producteur d’étain au monde avec ses mines concentrées sur l’île de Bangka, non loin de la capitale Jakarta. Là-bas, les sables à forte teneur en "Sn" [symbole chimique de l’étain] sont traités dans des fonderies et transformés en lingots pour utilisation locale ou export

thumbnail

L'étain s'envole au-dessus des 17 000 $. Et maintenant ?

Rédigé le 1 février 2008 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Parlons de l’étain. Il fait parti des métaux de base dont on entend très peu parler… Début 2007, alors même que nous lancions l’Edito Matières Premières, je me souviens des anticipations des professionnels qui voyaient grimper les cours de l’étain de 4% en 2007. Sa performance réelle ? 40% depuis le début du mois de janvier 2008, 88% depuis un an et 160% depuis janvier 2006 ! Je suis certaine que vous voulez savoir pourquoi ? Et encore plus si cela va durer ! Allons-y

thumbnail

Les ETF aurifères à l'assaut des pays émergents

Rédigé le 31 janvier 2008 par La rédaction | Nouvelles technologies

Je vous expliquais dans mon dernier Edito, que la demande d’or était fortement soutenue par l’explosion des ETF dans le monde occidental. Les ETF partent aujourd’hui à l’assaut des pays émergents. Dans ces pays où l’or est profondément enraciné dans la culture et les moeurs, le succès pourrait être fulgurant. La demande d’or n’a pas fini de se tarir

thumbnail

920 $ l'once ! Le cours de l'or a tout pour s'envoler en 2008…

Rédigé le 25 janvier 2008 par La rédaction | Nouvelles technologies

C’était la semaine dernière au Canada, à Toronto. La firme londonienne GFMS y présentait la dernière mise à jour de son rapport sur l’or pour 2007 – Gold Survey 2007. Bien évidemment, le choix du Canada n’est pas anecdotique : non seulement ce pays est une puissance minière, mais Barrick Gold, numéro un mondial des mines d’or, y a son siège. Il ne fait d’ailleurs aucun doute que les propos du patron de GFMS raviront celui de Barrick et surtout les amateurs d’or : Philip Klapwijk verrait bien l’or à 1 000 $ dès cette année

thumbnail

Madame Michu fâchée par l'inflation

Rédigé le 24 janvier 2008 par Simone Wapler | Nouvelles technologies

Madame Michu sait depuis longtemps qu’il y a de l’inflation. Tout augmente plus que l’indice des prix à la consommation publié par l’INSEE. Enfin, tout ce que madame Michu achète. Alors lorsque le ministre Christine Lagarde affirme que l’inflation 2007 est inférieure à 2%, madame Michu se fâche. C’est une farce. Quiconque se nourrit, se loge, se chauffe, fait le plein de sa voiture, téléphone, paie ses assurances, ses impôts, et ses charges de copropriété le sait bien

thumbnail

Jusqu'où ira l'or en 2008 ? (I)

Rédigé le 15 janvier 2008 par Simone Wapler | Nouvelles technologies

Il est apparu aux media généralistes que l’or a franchi une étape historique. Il a dépassé les 850 $ l’once, son sommet d’il y a 28 ans. Allons-nous pour autant entrer dans la troisième phase du marché haussier de l’or, celle de l’accélération finale ?

thumbnail

Le pétrole dans le flou artistique

Rédigé le 27 décembre 2007 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Va-t-il y avoir récession, oui ou non ? Inflation ou déflation ? Va-t-on résorber la crise du crédit oui ou non ? Que vont faire le yen et le carry trade ? Où va le dollar… que d’interrogations ! Et en plus, les indicateurs économiques qui tombent jour après jour partent dans tous les sens. Un coup ils déclenchent l’optimisme, un coup la chute des marchés… Comment voulez-vous raisonnablement prévoir ce qui va se passer sur les marchés avec ça ! C’est tout bonnement impossible

thumbnail

Où va le sucre ?

Rédigé le 27 décembre 2007 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Vous souvenez-vous du très beau marché haussier du sucre de 2004 à 2006 ? En deux ans, son cours passait de 5 cents à 19,73 cents la livre. +300% ! Puis, un beau jour de février 2006, par une froide et maussade journée, la tendance s’est inversée et le marché est devenu baissier. Un an et demi qu’il pique du nez ! Il a touché un point bas en juin dernier, à 8,36 cents. Voilà pour le tableau

thumbnail

+250% en un an ! Est-il encore temps de tirer profit de l’envolée du plomb ?

Rédigé le 27 décembre 2007 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

Le plomb s’envole vers des sommets jamais atteints. Il est passé de 1 000 $ mi-2006 à 3 500 $ aujourd’hui, soit un gain de plus de 250% en 1 an — et de plus de 400% si on prend les trois dernières années… Où va le plomb ?! Va-t-il continuer sur sa trajectoire ? Est-il encore temps de se positionner pour en profiter ? Sommes-nous allés trop loin ? Va-t-il se retourner ? Je vais vous donner mon opinion sur toutes ces questions

thumbnail

Pourquoi l'or perdure et les monnaies trépassent

Rédigé le 27 décembre 2007 par La rédaction | Nouvelles technologies

L’or et le dollar papier ont tout deux une histoire, mais l’or en a bien plus. L’or et le dollar papier ont tout deux un futur. Mais — et c’est là le plus important — l’or en a probablement plus là aussi

thumbnail

On l'avait presque oublié… Le plomb fait à nouveau rêver les investisseurs !

Rédigé le 27 décembre 2007 par Isabelle Mouilleseaux | Nouvelles technologies

En mai dernier, lorsque je rédigeais mon Edito Matières Premières sur le plomb, ce dernier venait tout juste de franchir la barre des 2 000 $ la tonne. Et je concluais mon article en vous recommandant de conserver vos positions sur le plomb, de maintenir le cap et qu’un objectif de 3 000 $ la tonne était envisageable. Un mois et demi plus tard, nous y sommes. Le plomb cote 3 500 $ la tonne