La blockchain et le Bitcoin méritent-ils votre argent ?

Rédigé le 12 avril 2017 par | Nouvelles technologies Imprimer

Après avoir tenté de débroussailler notre route dans la jungle de la blockchain et de ses applications – les premières étapes de notre aventure sont à revivre ici, , et encore là – je vous propose aujourd’hui de nous pencher sur les possibilités d’investissement qu’offre cette technologie.

Comment et pourquoi investir sur la blockchain ?

La blockchain veut s’imposer dans le secteur bancaire et financier

Commençons rapidement par le pourquoi. Nous avons vu dans de précédentes Quotidiennes que la blockchain tentait progressivement de se faire une place comme moyen de transfert d’argent. Le Bitcoin en est la première et principale application mais toutes les grandes banques et les institutions financières s’intéressent au potentiel de la blockchain. Pour cela, elles se tournent souvent vers des start-ups ou des entreprises spécialisées qui vont pouvoir les accompagner sur les sinueux chemins de la chaîne de blocs.

Dans les années qui viennent, il y a fort à parier que les services de transfert d’argent reposant sur la blockchain vont se multiplier. Une des entreprises les plus intéressantes dans le secteur est BTL Group (BTL-TSX ou BTL-OTC) qui a développé une plateforme à destination des entreprises, Interbit, et reposant sur la blockchain. Parmi les différentes utilisations explorées, celle d’une solution de transfert d’argent internationale sans intermédiaire et ce avec l’aide de Visa. Autre projet du groupe : une plateforme destinée aux grands groupes pétroliers et gaziers pour faciliter leurs activités de trading sur l’énergie.

Investir sur le suivi

Un autre secteur sera porteur : celui de la sécurité et du suivi des données. Puisque la blockchain est théoriquement infalsifiable, elle peut être appliquée dans tous les domaines nécessitant le suivi d’un produit ou de données. Tout un nombre de start-ups se sont lancées. On peut par exemple citer Verisart, qui devrait permettre à terme de s’assurer de l’authenticité d’oeuvre d’art via des certificats d’authenticité reposant sur la blockchain. Ou encore la start-up estonienne Guardtime, qui propose un système de signature digitale reposant là encore sur la blockchain.

Le problème de ces start-ups, c’est qu’elles ne sont pas encore accessibles aux investisseurs particuliers. Heureusement pour nous, de grands groupes s’intéressent à ces applications de la blockchain. C’est le cas d’IBM. Parmi les différents projets de Big Blue, le développement d’un système de suivi des marchandises et des containeurs en collaboration avec l’armateur danois Maersk. IBM s’est aussi associé à Samsung pour le projet ADEPT, un réseau destiné aux objets connectés.

Autre solution, investir dans une société – comme Coinsilium (NEX: COIN) – qui elle-même investit et soutient les projets et les start-ups reposant sur la blockchain.

N’oubliez cependant pas que la blockchain n’est pas une technologie qui a complètement fait ses preuves. Nous avons évoqué les limites de cette technologie, dont celle du temps grandissant de vérification au fur et à mesure que la blockchain prend de l’importance. De plus, outre le Bitcoin, peu de projets reposant sur cette technologie sont passés de la phase de test à celle de l’utilisation grand public. La technologie est prometteuse, mais elle doit encore faire ses preuves concrètes.

Et le Bitcoin dans tout cela ?

Que penser du Bitcoin comme investissement ? Grande question, cher lecteur, d’autant que certains y voient la monnaie idéale, celle qui échappe à toutes manipulations, celle capable de remplacer non seulement les monnaies fiduciaires mais aussi l’or. Depuis que le cours de la monnaie digitale a dépassé celui de l’once d’or, la question mérite d’être posée.

Le Bitcoin est-il la nouvelle pièce d’or ?

Je vais peut-être vous décevoir, cher lecteur, mais ma réponse – tout subjective – est non. Le Bitcoin est un excellent outil de transfert d’argent, un peu comme PayPal, mais ni une monnaie sur laquelle je parierai, ni une très bonne idée d’investissement.

Pourquoi ?

La réponse va tenir en un mot, ou plutôt en un graphique :

bitcoin Cours du Bitcoin depuis sa création (en dollars)

Comme vous pouvez le constater, c’est mouvementé, très mouvementé. Entre février dernier, le cours du Bitcoin perdait ainsi 25% en quelques jours… à cause d’un conflit entre deux équipes de développeurs de la blockchain. Auparavant, la monnaie digitale a pu décrocher, affichant parfois des chutes à plus de trois chiffres.

A l’origine de ces décrochages violents ? Les causes sont nombreuses. Le cours du Bitcoin a ainsi décroché après les différents vols ou attaques contre des plateformes d’échange. Ce n’est pas parce qu’une banque se fait braquer que le dollar ou l’euro décroche. Dans le cas du Bitcoin, si. Les tentatives des Etats pour interdire ou limiter l’accès au Bitcoin ont pu aussi jouer sur le cours. C’est ce qui s’est récemment passé quand la Chine a décidé de limiter plus strictement l’usage de la monnaie digitale.

Mais la principale cause de la volatilité du Bitcoin, c’est la spéculation. Entre août et novembre 2013, le cours du Bitcoin s’était ainsi envolé de 800%… Et la correction qui a suivi a été violente : le Bitcoin est passé de 1 100 $ à 750 $ en quelques jours. Pendant toute l’année 2015 ou presque, le cours a végété autour des 240 $.

Il est vrai que depuis fin 2015, la monnaie digitale a repris son ascension chaotique au gré de l’engouement des investisseurs, pour repasser au-delà des 1 200 $. Le Bitcoin est vu comme une valeur refuge, en particulier dans des pays comme l’Inde ou le Venezuela où les gouvernements se sont avérés particulièrement créatifs en terme de manipulation monétaire. En Chine, le succès du Bitcoin est aussi relancé à chaque nouvelle dévaluation du yuan.

Le Bitcoin serait donc un refuge contre les dérives des banques centrales et des gouvernements. Pourquoi pas. Mais dans ce cas, je préfère un refuge qui ne risque pas de perdre 25% en 48 heures pour une histoire de querelle entre deux groupes de développeurs. Ou qui ne perd pas la moitié de sa valeur en quelques séances. Je préfère aussi – mais c’est un point de vue très personnel – une monnaie plus tangible qui pourra me servir à acheter ma baguette au coin de la rue. En clair, de l’or (physique). [NDLR : Quelle est la meilleure pièce d’or sur laquelle investir ? Simone Wapler pense avoir la réponse, qu’elle vous dévoile ici…]

Le plus gros problème du Bitcoin, et donc de l’investissement sur le Bitcoin, c’est son avenir. Que va-t-il devenir ? Une simple plateforme d’échange d’argent ? Une monnaie électronique qui vous permettra d’acheter cette fameuse baguette ? Ou bien que vous utiliserez uniquement pour vos achats sur Internet ? Deviendra-t-il un simple outil de spéculation ? Tous ces usages ne sont pas compatibles. Impossible d’envisager une monnaie d’usage quotidien qui prend ou perd 25% en un jour. En attendant donc que l’avenir du Bitcoin se précise, gardez votre sang-froid et investissez plutôt sur les applications concrètes de la blockchain.

Mots clé : - -

Cécile Chevré
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est titulaire d’un DEA d’histoire de l’EPHE et d’un DESS d’ingénierie documentaire de l’INTD. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance.

3 commentaires pour “La blockchain et le Bitcoin méritent-ils votre argent ?”

  1. Bonjour Cécile,

    les mouvements chaotique du bitcoin sont normaux car la base d’utilisateur est encore réduite. Cette volatilité va s’estomper avec le temps et n’est pas un problème pour un investisseur tant qu’il n’est pas obligé de revendre à une date précise. Si vous lissez les accidents et regardez la progression, elle est exponentielle et selon moi, elle n’est pas près de s’arrêter.

    Le monde a besoin d’une alternative au dollar, au yuan, à l’Euro ou même l’or. Il semble de plus en plus évident que ces monnaies vont se dévaluer très fortement d’ici peu pour faire entrer les pays du monde entier dans une guerre économique et rembourser les dettes. Le dollar va perdre sa valeur refuge et le monde aura besoin d’une alternative qui ne sera ni l’euro, ni le yuan.

    Devant les dévaluations massives, les peuples n’auront d’autre choix que de se tourner vers une alternative qui aura fait ses preuves depuis plus de 10 ans, qui ne sera pas manipulable par qui que ce soit, qui sera adapté au monde moderne et ouvrira la voie aux smarts contrats, l’internet of things et une infinité d’autres possibilités.

    Le Bitcoin pèse aujourd’hui 10 milliard de dollars, et ne s’arrêtera plus car rien ne peut le tuer, pas même son créateur. Sa mort a été annoncée une bonne centaine de fois, et à chaque fois, il s’est adapté et a rebondi tel un organisme vivant. C’est le principe de l’open source, son code est évolutif et le monde entier peut le vérifier, le tester, l’attaquer, l’améliorer… Il ne s’agit pas d’une nouvelle monnaie, c’est beaucoup plus profond.

    Merci en tout cas pour l’article,

    S

  2. Ce message ne sera sûrement pas publié, mais j’ai des gros doutes sur l’objectivité de l’article ci-dessus. On y trouve une publicité pour un programme d’achat sur l’or. Du coup je me suis amusé à parcourir les articles de Madame Chevré et je me suis rendu compte que ses textes sont systématiquement orientés pour inciter à l’achat d’or physique. Je ne serais pas étonné que ce soit du Lobbying 2.0 des professionnels de l’or physique qui cherchent à ralentir leur chute.

    Mes messages ne seront pas publiés mais en tant que citoyen, j’ai néanmoins un gros pouvoir de nuisance. A très très vite, vous allez avoir des nouvelles.

  3. L’auteur de l’article n’a pas tout compris.
    La Blockchain la plus robuste, fiable et indestructible au monde est celle du Bitcoin.
    Aucune autre ne lui arrive à la cheville.

    Demain si Google décidait de mettre toute sa puissance de calcul dans le réseau Bitcoin, cela ne ferait même pas 1%.
    Donc quand vous parlez de technologie Blockchain infalsifiable, vous parlez du Bitcoin.
    Investir dans le Bitcoin est probablement le meilleure investissement que vous puissiez faire pour les 5 à 10 prochaines années.

    Il est impossible de faire un faux bitcoin, alors que des faux lingots d’or circulent.
    1 bitcoin est divisible jusqu’à la huitième décimale, l’or en dessous de quelques grammes ou au dessus de quelques kilos devient difficile à gérer.

    Avec Bitcoin vous transférez 1 euros ou 10 millions d’euros en 10 minutes à l’autre bout du monde avec une sécurité jamais égalé dans l’histoire de l’humanité.

Laissez un commentaire