photo auteur
Eberhardt Unger

Le Dr. Eberhardt Unger est un économiste indépendant, fort de plus de 30 ans d’expérience des marchés et de l’économie. Vous pouvez retrouver ses analyses sur le site www.fairesearch.de

partenariat trans-pacifique espace

Des banques centrales condamnées à l’échec !

Rédigé le 30 septembre 2015 par Eberhardt Unger | Macro éco et perspectives

Mi-septembre, la Fed a décidé de ne pas relever son taux d’intérêt. Les écarts entre les taux du marché monétaire et les rendements obligataires se sont donc de nouveau resserrés et, pour le moment du moins, les turbulences ont été évitées…

Pas de chute des prix des matières premières

Rédigé le 28 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

La catastrophe au Japon inquiète, et en particulier le marché des matières premières. La troisième plus grande économie du monde tombera-t-elle en récession et deviendra-t-elle ainsi un frein à la reprise économique mondiale ? Si cela devait être le cas, un renversement de tendance sur les prix des matières premières est probable.

La confiance dans les politiques monétaires s'amoindrit

Rédigé le 24 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Depuis début 2009, avec leurs politiques monétaires ultra-expansives, les principales banques centrales du monde essaient de sortir les économies de la plus grande crise économique et financière que le monde ait connue depuis 1930. Elles ont ramené les taux d’intérêt directeur à près de 0% et elles injectent de la liquidité sur les marchés. La grande question que se posent les marchés actuellement est de savoir si ces injections en masse de liquidités ont déjà eu l’effet escompté, ou ont déjà échoué.

La courbe des rendements envoie un signal fort

Rédigé le 21 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Les rendements des obligations d’Etat américaines sont actuellement respectivement à 3,22% et 0,58%, très éloignés l’un de l’autre. Le spread de 264 points de base est un signal d’alarme, en particulier pour les investisseurs à long terme. Les participants au marché ont une profonde méfiance quant à la persistance du faible niveau des taux d’intérêt sur le marché des capitaux.

Banques centrales : accord pour lutter contre l'inflation…

Rédigé le 17 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Lors d’une réunion de la BRI, les plus grandes banques centrales du monde se sont mises d’accord pour combattre les risques d’inflation. Priorité donnée à la stabilité des prix. Contrairement aux attentes, les marchés financiers n’ont pas réagi positivement à ce communiqué. Les contrats à terme sur les marchés monétaires et les rendements obligataires ont même réagit négativement.

A quand la prochaine tempête sur le marché des devises ?

Rédigé le 15 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Habituellement, en période de crise politique avec des implications mondiales, la réaction sur le marché des devises se traduit par une montée du dollar considéré comme un « refuge sûr ». Mais avec les révolutions en cours dans les pays arabes et les inquiétudes concernant l’approvisionnement mondial en pétrole, ce temps est révolu, et l’appréciation du billet vert n’a pas eu lieu cette fois-ci.

G20 : décevant…

Rédigé le 14 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Au début, c’était une conférence des sept plus grands pays industrialisés et le but était la confrontation des idées en vu de l’élaboration de stratégie commune assurant un avenir prospère. Puis, la Russie a rejoint le groupe, et maintenant ce sont les 20 économies les plus importantes qui sont représentées. Cependant, rien n’a vraiment changé.

La révolution dans des pays arabes ouvre de nouvelles perspectives pour l'or…

Rédigé le 7 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Les récentes statistiques du World Gold Council confirment l’hypothèse que l’année 2010 aura été une année de forte demande pour l’or. La demande totale a augmenté de 9%, atteignant son plus haut depuis 10 ans. Une hausse qui a pour cause la forte demande de l’industrie bijoutière, particulièrement en Asie…

Politique fiscale et inflation…

Rédigé le 3 mars 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Les Etats-Unis doivent faire face à la perspective de déficits budgétaires sans précédent et à une explosion du ratio dette/PIB. Une analyse de Christopher Neely, publiée par la Fed dans « Monetary Trends » de mars 2011, prévoit que la proportion de la détention publique dans le ratio dette/PIB passera de 60% en 2010 à 185% en 2035.

Quand un Etat devient-il insolvable ?

Rédigé le 28 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Rarement, le problème de la dette publique dans la zone euro n’a fait aussi intensément débat. Dans les pays périphériques, malgré les promesses d’un plan de sauvetage et la mise en place de l’EFSF, les rendements des emprunts d’Etat à 10 ans sont tellement montés que les marchés financiers ont maintenant des doutes sur le fait que l’on puisse éviter l’insolvabilité d’un Etat.

Il reste difficile d'estimer l'influence de la spéculation sur les prix des matières premières

Rédigé le 25 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Les indices de prix pour l’alimentation et les matières premières industrielles atteignent des sommets historiques. Doit-on y voir l’effet d’une reprise du développement économique ou le résultat de l’activité des spéculateurs ? La Banque mondiale estime la population planétaire à environ 6,8 milliards de personnes et les prévisions du FMI une croissance du PIB mondial de 4,4% en 2011. C’est dans les pays émergents que cette croissance est la plus forte.

L'endettement public excessif est-il un véritable argument contre le relèvement des taux d'intérêts ?

Rédigé le 18 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Nombres d’analystes financiers à travers le monde pensent que le surendettement public des pays industrialisés interdit toute hausse des taux d’intérêts. Dans l’Union européenne, 24 pays membres font tous leurs efforts pour réduire les déficits budgétaires. La hausse d’intérêt pourrait être particulièrement dangereuse pour les pays périphériques très endettés. Elle créera une lourde charge qui, venant s’ajouter à celle déjà existante des coupes budgétaires, ne ferait qu’empirer la situation, pour mener finalement au désastre économique.

Etats-Unis : à quand la baisse de notation ?…

Rédigé le 14 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Selon les estimations publiées par le Congressional Budget Office (CBO), les Etats-Unis ne devraient pas être très loin d’être confrontés à une éventuelle dégradation de leur solvabilité par les agences de notation. Le déficit budgétaire de 1 294 milliards de dollars en 2010 s’élèvera à 1 480 en 2011, atteignant ainsi 9,8% du PIB américain. La dette publique américaine s’élève à 14 300 milliards de dollars soit 96,6% du PIB nominal. Et aucun parti politique n’a fait de propositions sérieuses pour réduire les dépenses.

Etats-Unis : Les marchés financiers ignorent la bulle sur les crédits

Rédigé le 10 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

La dimension carrément orgiaque du recours à la dette auquel se livrent les Etats-Unis depuis le début des années 90 commence maintenant à apparaître au grand jour. Au début des années 70, l’endettement total des secteurs financiers et non financiers s’élevait à environ 150% du PIB. A présent, il dépasse les 350%…

Quels signaux nous donne la courbe des taux ?

Rédigé le 7 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Sur les marchés obligataires internationaux la structure des rendements est devenue plus raide. Les marchés financiers sont généralement crédités d’avoir la capacité de prévoir les événements futurs avec une certaine fiabilité. La dernière fois que les écarts entre les obligations à 10 et à 2 ans ont été aussi grands ce fut au commencement d’une longue période de forte hausse des taux du marché monétaire…

Le vent tourne sur les marchés financiers…

Rédigé le 3 février 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Après la lourde récession de 2009, l’économie mondiale a retrouvé le chemin de la croissance et ceci persistera en 2011. Le FMI prévoit une croissance du PIB global de 4,4%. Cependant, la tendance sur les marchés financiers ne suivra pas automatiquement ces perspectives économiques. Cette année, les forces motrices ne sont pas les mêmes qu’en 2010.

Aux Etats-Unis, faire des dettes est entré dans les moeurs…

Rédigé le 31 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Selon la Fed, le total de la dette américaine financée par les marchés de crédit à la fin du troisième trimestre 2010 était de 52 200 milliards de dollars. Le passif total de tous les secteurs des Etats-Unis, publié par la Fed dans le « Flow of Funds Matrix » s’élevait à 139 500 milliards de dollars fin 2009. Début 2011, ce chiffre a dépassé les 140 000 milliards.

La hausse des prix accrédite les prévisions inflationnistes…

Rédigé le 27 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Depuis des années, les banques centrales du monde entier essaient de stimuler l’économie avec une politique monétaire ultra-expansive. Cependant, la politique d’intérêt zéro a principalement profité aux marchés financiers et, en particulier, aux rachats des obligations d’Etat par les banques centrales.

3 000 milliards de dollars de trop !

Rédigé le 24 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Le commerce extérieur de la Chine a atteint en 2010 les 2 970 milliards de dollars soit une augmentation de 34,7% par rapport à l’année précédente. Les réserves en devises de la République populaire ont suivi le mouvement et ont atteint les 2 850 milliards de dollars, soit une augmentation de 18,7%. Pendant qu’une grande partie du monde plie sous le poids des dettes, la Chine doit réfléchir continuellement pour savoir où elle pourrait bien investir tout cet argent.

Bruit cosmique sur le marché des devises…

Rédigé le 20 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

En astronomie on a constaté que l’écho du Big Bang se traduit par un rayonnement récurrent appelé bruit de fond cosmologique. De façon similaire, sur le marché des devises, une fois occulté le bruit dû à l’intense activité journalière, on peut discerner en toile de fond comme une sorte de bruit, provenant de l’astronomique et récurrent endettement des pays industrialisés qui nous rappelle, immanquablement, la fameuse explosion originelle.

Avis de tempête sur les marchés obligataires européens…

Rédigé le 17 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Au cours des huit premiers mois de 2010 et malgré toutes les incertitudes, le Bund-Future a maintenu, sans failles, sa tendance haussière. Par la suite, sur les quatre derniers mois de l’année, cette tendance s’est inversée et la baisse a même été plus loin qu’une simple consolidation.

Le dollar, grand perdant de 2011 ?

Rédigé le 13 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Sur les marchés des changes le dollar américain se trouve certes, dans le contexte des problèmes d’endettement des pays périphériques de la zone euro, à égalité avec la monnaie européenne. Cependant, d’un point de vue plus général, le dollar évalué par le commerce, l’indice TWEX, se rapproche de son plus bas historique…

Quels seront les investissements les plus intéressants sur les marchés financiers en 2011 ?

Rédigé le 10 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

En ce début d’année 2011, c’est l’incertitude qui domine sur les marchés financiers suite aux problèmes posés par la dette, notamment son refinancement et ses montants exorbitants d’intérêts à payer. Cette situation oblige à s’interroger quant au choix de nouveaux investissements, voire de placements alternatifs.

Allemagne : moteur de la croissance du PIB européen…

Rédigé le 6 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

En 2010, la croissance économique allemande a même dépassée les prévisions les plus optimistes. Après la récession de 2009, la croissance a atteint environ 3,7%, et a placé l’Allemagne en tête de tous les pays industrialisés. Cette forte dynamique, qui s’est accélérée au quatrième trimestre 2010, permet d’espérer, pour 2011, une croissance positive du PIB de 2% à 3%.

Les banques centrales ou l'iceberg et le Titanic…

Rédigé le 3 janvier 2011 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Les grandes banques centrales internationales continuent d’essayer de diriger l’économie mondiale vers la croissance et la stabilité des prix en utilisant une politique monétaire ultra-expansionniste. Mais le problème est que l’économie mondiale ne se laisse pas contrôler aussi facilement

Argent : seulement trois grands pays producteurs dans le monde…

Rédigé le 21 décembre 2010 par Eberhardt Unger | La quotidienne, Métaux précieux

L’argent dépend beaucoup plus que l’or de l’économie mondiale et de la demande de l’industrie manufacturière. Après la crise économique de 2009, la demande et le prix de ce métal précieux ont fortement augmenté. Pour 2011, les prévisions pour la croissance du PIB mondial sont au-delà des 4%. Dans ces conditions, on peut dire que les données fondamentales restent très favorables à l’argent.

La tendance haussière du prix des matières premières continue…

Rédigé le 17 décembre 2010 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Le prix de nombreuses matières premières a augmenté ces derniers temps, et ont même, parfois, atteint des sommets historiques. C’est par exemple le cas de l’or et du cuivre. L’argent a aussi atteint son plus haut depuis 30 ans. Le prix du pétrole brut est tout près des 90 $ par baril.

Dettes des Etats européens : la Commission européenne a des lunettes roses…

Rédigé le 13 décembre 2010 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Pour ses prévisions d’automne sur les perspectives économiques, la Commission européenne a choisi le titre suivant : « Rétablissement économique graduel et inégal ». Le PIB de l’UE augmentera en 2010-2011 d’environ 1,75% et d’environ 2% en 2012. Pour l’année à venir, la Commission s’attend à des déficits budgétaires en baisse dans 24 pays membres de l’UE. Cependant, à l’exception de l’Allemagne, le taux d’endettement public en pourcentage du PIB continuera d’augmenter…

Quel est le boulot de la Fed ? Financer les déficits budgétaires américains !

Rédigé le 9 décembre 2010 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Normalement, le travail de la Fed est de combattre l’inflation et de favoriser la croissance en menant une politique monétaire favorisant la stabilité. Cependant, Ben Bernanke a étendu ces attributions aux financements des déficits budgétaires des Etats-Unis.

La correction sur le prix des métaux précieux est-elle bientôt finie ?

Rédigé le 3 décembre 2010 par Eberhardt Unger | La quotidienne

Jusqu’ici, et par rapport à un plus haut de 1 421 $ l’once pour l’or et de 28,55 $ l’once pour l’argent, les corrections de prix ont été inférieures à la moyenne long terme. Elles ont eu lieu non en raison d’un quelconque changement au niveau des facteurs fondamentaux, mais seulement en raison de prises de bénéfices par les spéculateurs à court terme. Les perspectives pour l’or et l’argent sont si favorables que l’actuelle phase de correction devrait être utilisée pour se renforcer.