photo auteur
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est journaliste depuis une dizaine d’années. Elle s’intéresse à tous les secteurs de l’économie qui sont en mouvement, des nouvelles technologies aux matières premières en passant par les biotech. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance, ainsi que les Marchés en 5 Minutes.

L'inflation et la déflation font une nouvelle victime : le Livret A

Rédigé le 21 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Inflation, déflation, deux mots qui se sont certainement insinués dans vos têtes. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à être obsédés par eux. Dernière victime en date de ce duo infernal, Patrick Werner, président de la Banque postale. Interrogé par La Tribune, il a lancé cette phrase mémorable à propos du Livret A : « 2,5% en 2009, c’est plus intéressant que 4% en 2008. »

Le placebo Obama

Rédigé le 20 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Vous ne pourrez pas y échapper, l’investiture de Barack Obama a lieu aujourd’hui. Si son élection a suscité d’immenses espoirs, en particulier dans le domaine économique, j’ai bien peur qu’ils soient très vite déçus… A MoneyWeek, quand nous nous penchons sur le cas du malade « économie », nous sommes d’accord sur le diagnostic général : Barack Obama ne pourra fondamentalement rien faire contre la crise.

Seuls les meilleurs survivent : Darwin frappe aussi en Bourse

Rédigé le 19 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Jeudi dernier, le CAC 40 est repassé sous les 3 000 points, un seuil psychologique important. Maintenant, les avis se déchaînent : poursuite du rebond ou pas ? A force de s’enfoncer, de franchir à la baisse tous les niveaux clés et d’être si peu valorisés, les indices boursiers vont bien finir par toucher le fond et, d’un bon coup de talon, repartir à la hausse, non ?

La baisse des taux par la BCE ne changera rien

Rédigé le 16 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

La BCE a abaissé ses taux de 50 points de base lors de sa réunion hier. Enfin ? Jean-Claude Trichet s’aligne donc sur ses petits camarades des banques centrales américaine, anglaise ou japonaise et décide de prendre la récession à bras le corps en encourageant le crédit, et donc la consommation. Mais pour quelles conséquences ?