photo auteur
Cécile Chevré
Rédactrice en Chef de La Quotidienne Pro

Cécile Chevré est journaliste depuis une dizaine d’années. Elle s’intéresse à tous les secteurs de l’économie qui sont en mouvement, des nouvelles technologies aux matières premières en passant par les biotech. Elle rédige chaque jour la Quotidienne de la Croissance, un éclairage lucide et concis sur tous les domaines de la finance, ainsi que les Marchés en 5 Minutes.

Protectionnisme : les économies entrent en dépression

Rédigé le 3 février 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Le protectionnisme, après être tombé en désuétude depuis les années 30, revient à la mode. Il fait les gros titres de tous les journaux… qui en chœur croassent : protectionnisme, protectionnisme ! Mais que faut-il vraiment en penser ? Quand les grenouilles se transforment en batraciens de mauvais augure et signalent ainsi le retour du protectionnisme, cela ne veut dire qu’une chose : crise est en train de s’aggraver…

CAC 40 : encore 25% de baisse possible

Rédigé le 2 février 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Dans une précédente Quotidienne nous nous étions penchés sur le cas d’une des grandes idées fausses les plus répandues : « Quand on investit dans des actions, on est toujours gagnant sur le long terme ». Simone Wapler démonte le mythe, graphique historique du CAC 40 à l’appui…

Chômage ou inflation : choisir entre la peste et le choléra

Rédigé le 30 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

L’actualité a vraiment de quoi nous donner des sueurs froides. En trois jours, 100 000 emplois ont été détruits par de grands groupes comme Boeing, Philips ou SAP. La crise fait tache d’huile, et après les secteurs financier et automobile, toute l’économie est maintenant touchée. Le chômage devient un enjeu de grande ampleur, une épine plantée dans le pied des gouvernements…

Dans ma boule de cristal, je vois… de l'or !

Rédigé le 29 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

« A Davos, les élites imaginent l’après-crise », titre le Figaro. En 2007, ils n’avaient pas imaginé la crise. Comment pourraient-ils, en 2009, imaginer l’après-crise ? Cela fait longtemps que Bill Bonner et Simone Wapler avaient vu se mettre en place les mécanismes quavaient vu se mettre en place les mécanismes qui ont conduit à la crise. Alors, forcément, ils ont pris un peu d’avance sur les solutions à apporter…

Le mirage des bénéfices de BNP Paribas et Société Générale

Rédigé le 28 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Parfois, la rituelle revue de presse du matin peut s’apparenter au dur labeur d’un cryptographe et les journaux économiques à l’énigmatique codex Voynich… Parmi les mystères que nous livrait hier la presse, celui des bénéfices des établissements bancaires français a particulièrement attiré mon attention pourquoi a-t-on besoin de recapitaliser par des aides publiques des banques qui annoncent des bénéfices ?

Forum économique mondial de Davos : la montagne (plus vraiment) magique

Rédigé le 27 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Le Forum économique mondial de Davos s’ouvre aujourd’hui pour cinq jours de rencontres et de discussions. Cette année, les 2 500 dirigeants économiques et politiques venus du monde entier vont réfléchir sur le dernier sujet brûlant : la crise mondiale, ses conséquences et ses solutions… Mais Simone Wapler ne croit pas un instant que cette réunion au sommet débouchera sur des solutions.

Chacun pour soi : la fin de la globalisation

Rédigé le 26 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Dans un monde parfait, les banquiers du monde entier se prendraient par la main pour former une grande chaîne de solidarité anticrise. Dans le monde réel, un des premiers actes du nouveau président américain, Barack Obama, a été de dénoncer son petit camarade, la Chine. Selon lui, l’empire du Milieu se livrerait à une manipulation de sa monnaie aux dépens du dollar…

Les trois bombes à retardement qui vont encore faire baisser les marchés

Rédigé le 23 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

A MoneyWeek, nous pensons aussi que les marchés sont un dangereux terrain de grandes opérations, truffé de mines anti-entreprises. Pour nous, le marché n’est donc pas seulement menacé par les conséquences de la politique de fusion-acquisition à tout-va de ces dernières années, il l’est aussi par deux bombes à retardement supplémentaires : les résultats des entreprises et l’explosive question des dividendes…

Automobile et roquefort : les deux priorités d'Obama

Rédigé le 22 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

En période de crise et de déroute des actions, les marchés deviennent aussi intéressants à observer qu’un documentaire animalier… dans lequel un petit mammifère végétarien, un opossum par exemple, ferait une entorse à son régime pour se tailler un bon steak dans la cuisse d’un lion.

L'inflation et la déflation font une nouvelle victime : le Livret A

Rédigé le 21 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Inflation, déflation, deux mots qui se sont certainement insinués dans vos têtes. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à être obsédés par eux. Dernière victime en date de ce duo infernal, Patrick Werner, président de la Banque postale. Interrogé par La Tribune, il a lancé cette phrase mémorable à propos du Livret A : « 2,5% en 2009, c’est plus intéressant que 4% en 2008. »

Le placebo Obama

Rédigé le 20 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Vous ne pourrez pas y échapper, l’investiture de Barack Obama a lieu aujourd’hui. Si son élection a suscité d’immenses espoirs, en particulier dans le domaine économique, j’ai bien peur qu’ils soient très vite déçus… A MoneyWeek, quand nous nous penchons sur le cas du malade « économie », nous sommes d’accord sur le diagnostic général : Barack Obama ne pourra fondamentalement rien faire contre la crise.

Seuls les meilleurs survivent : Darwin frappe aussi en Bourse

Rédigé le 19 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

Jeudi dernier, le CAC 40 est repassé sous les 3 000 points, un seuil psychologique important. Maintenant, les avis se déchaînent : poursuite du rebond ou pas ? A force de s’enfoncer, de franchir à la baisse tous les niveaux clés et d’être si peu valorisés, les indices boursiers vont bien finir par toucher le fond et, d’un bon coup de talon, repartir à la hausse, non ?

La baisse des taux par la BCE ne changera rien

Rédigé le 16 janvier 2009 par Cécile Chevré | La quotidienne

La BCE a abaissé ses taux de 50 points de base lors de sa réunion hier. Enfin ? Jean-Claude Trichet s’aligne donc sur ses petits camarades des banques centrales américaine, anglaise ou japonaise et décide de prendre la récession à bras le corps en encourageant le crédit, et donc la consommation. Mais pour quelles conséquences ?