Les conséquences de l’abandon de SegWit2x pour le Bitcoin… et pour vous

Rédigé le 9 novembre 2017 par | A la une, Bitcoin et cryptomonnaies, Nouvelles technologies Imprimer

Sous la surface du réseau Bitcoin, l’ébullition guettait depuis un certain temps. La mise à jour SegWit2x n’était pas parvenue à convaincre l’ensemble de la communauté. Il y avait quelque chose de pourri au royaume du Bitcoin, et le couperet est tombé hier : la mise à jour Segwit2x, prévue pour le 16 novembre prochain, est annulée. Pas de hard fork, pas de Bitcoin2x.

Même dans le Far West du Bitcoin et des cryptos, les investisseurs cherchent la prévisibilité, la sécurité. La mise à jour SegWit2x, qui se proposait d’augmenter la taille des blocs de la blockchain pour accélérer le processus des transactions, représentait un changement de taille dans le fonctionnement du Bitcoin, et obligeait les utilisateurs à faire un choix entre le Bitcoin actuel et le Bitcoin2x.

Vous vous en doutez, la majorité des utilisateurs n’avaient pas la moindre idée des conséquences de SegWit2x. Et même parmi les experts, les avis divergeaient.

Obliger les utilisateurs à faire un choix dans de telles conditions étaient donc une solution douteuse, et l’équipe derrière SegWit2x a annoncé renoncer à la mise à jour via un message publié hier. Pour expliquer cet abandon, ils ont surtout mis en avant un manque d’accord au sein de la communauté :

Nous avions toujours pour objectif de faire la mise à jour [SegWit2x] sans provoquer de conflits… Malheureusement, il est évident que nous ne sommes pas parvenus à un consensus suffisant pour pouvoir activer la mise à jour dans l’harmonie aujourd’hui. Continuer dans cette voie provoquerait davantage de divisions au sein de la communauté Bitcoin, et retarderait la croissance du Bitcoin.

Le marché tranche contre les mises à jour et les manipulations…

Des groupes de mineur ou de développeurs – les initiés du club Bitcoin – croient pouvoir améliorer son fonctionnement en effectuant des mises à jour de la blockchain.

Ce genre d’opérations – les hard fork – ont conduit à la création de nouvelles cryptos, comme le Bitcoin Gold en octobre, ou le Bitcoin Cash en août. En 2011, c’était le Litecoin qui avait vu le jour.

En fin de compte, l’avenir de Bitcoin ne repose pas entre les mains des initiés. En effet, une monnaie n’a de la valeur que si les gens l’achètent, et la gardent.

Les utilisateurs préfèrent manifestement le Bitcoin à ses variantes, et ce malgré les appels des initiés à quitter le navire.

L’avenir du Bitcoin en question

L’échec de ce fork illustre la puissance du Bitcoin et déjoue tous les pronostics. Le Bitcoin devait perdre de sa superbe au fur et à mesure que la compétition augmenterait… Il ne devait être qu’une « esquisse », un « brouillon », un « premier essai » pour le développement de nouvelles cryptos. Des concurrents comme l’Ether ou Monero devaient le surpasser à leurs innovations.

Pour l’instant, rien de tout ceci ne s’est avéré exact. C’est l’inverse qui a eu lieu.

Depuis juin, le Bitcoin prend de plus en plus d’ampleur, aux dépens de ses concurrents. La part du Bitcoin sur le marché des cryptos est passée de moins de 40% fin juin 2017 à plus de 60% aujourd’hui :

bitcoin

L’Ether, le Bitcoin Cash et les autres concurrents du Bitcoin ont quant à eux vu leur part reculer.

La valorisation du Bitcoin atteint 104 milliards d’euros, sur un marché global des cryptos estimé à 178 milliards d’euros.

Quelles conséquences de l’annulation de SegWit2x sur le cours du Bitcoin ?

Depuis l’annulation de SegWit2x, le marché a en fait peu bougé. Le Bitcoin évolue toujours autour des 6 230 euros et des 7 250 $. Depuis le message des développeurs de SegWit2x, le Bitcoin n’a perdu que 2%. Pas de krach, pas de flambée…

Les mises à jour du type SegWit2x ont beau créé une certaine agitation (voire passion) parmi les initiés, elles ne font que peu réagir la grande majorité des utilisateurs de cryptos. L’absence de changement plaît. Certains seront, au pire, déçus de ne pas pouvoir profiter d’un hard fork pour voir doubler leur Bitcoin.

Le manque de réaction des marchés et l’annulation de SegWit2x par ses créateurs nous donnent une indication sur l’avenir des cryptos. Pour le moment, le statu quo plaît, et le Bitcoin profite à fond de son statut de pionner des cryptos, malgré ses défauts et défaillances. Qu’importe les « smart contracts« , qu’importent les « smart blockchain », seule la flambée du Bitcoin mobilise les foules.

Mots clé : - - -

Henry Bonner
Henry Bonner

Après un master de physique aux Etats-Unis, Henry Bonner a travaillé dans une entreprise spécialisée dans le financement de projets d’exploration minière, en Californie. Il a passé plusieurs années à étudier les comptes d’entreprises, des projets d’exploration, et à échanger avec des entrepreneurs du secteur des matières premières.

Laissez un commentaire