2017 : le grand retour des biotech !

Rédigé le 25 janvier 2017 par | Macro éco et perspectives, Nasdaq Biotech, Nouvelles technologies Imprimer

2017 affiche déjà plusieurs semaines de cotation et force est de reconnaître que les biotech ont déjà besoin de vitamines.

Lundi dernier, le SPDR S&P Biotech ETF (NYSE: XBI) affichait une troisième journée consécutive de baisse et perdait tout le terrain – ou presque – gagné en début de mois.

Alors faut-il se débarrasser des biotech ? Certainement pas !

Après tout, le secteur a connu un explosif début d’année.

Au cours de la première semaine de négociation, il affichait la plus forte progression, repassant au-dessus de sa moyenne mobile de 200 jours pour la première fois depuis novembre.

Les actions en général ont effectué un joli démarrage d’année boursière. Le S&P 500 gagnait par exemple 1,7%. Mais le secteur des biotech concluait cette première semaine de cotation en hausse de 3%, près d’un plus haut de deux mois.

Mais l’affaire ne s’est pas arrêtée là (du moins pour l’instant). Encore une fois, les biotech et les pharmas ont été la cible d’attaques politiques. Cette fois, elles sont venues de Donald Trump. Le 11 janvier dernier, le Président américain a déclaré que l’industrie pharmaceutique agissait « en toute impunité de manière criminelle » quand il s’agit du prix de ses médicaments…

Le résultat a été sanglant pour le secteur de la santé (illustré ici par le Health Care Select Sector SPDR (NYSE:XLV)) qui a enchaîné cinq jours de baisse. Après l’excellent début d’année, le voici donc revenu à son point de départ.

XLV

Mais tout n’est pas perdu…

Après 18 mois de souffrances, nous pourrions assister à une renaissance des biotech en 2017.

« Il y a tout lieu de rester optimiste », explique notre spécialiste des biotech Ray Blanco. « Le mois dernier, une réforme des soins de santé a été adoptée par le Congrès américain et a été promulguée. Ce ’21st Century Cures Act’ facilite pour le développement de traitements par les petites biotech et leur mise sur le marché« .

« C’est une excellente nouvelle pour l’ensemble des biotech et des entreprises pharmaceutiques. D’une longueur de près de 1 000 pages, cet Act s’intéresse au processus de développement d’un médicament, de leur réglementation à l’innovation et au financement de la recherche fondamentale« .

Et ce n’est qu’un des catalyseurs qui pourraient envoyer le secteur des biotech vers de nouveaux sommets en 2017.

Un autre catalyseur est la frénésie de rachats de biotech qui semble se préparer.

« D’après un sondage réalisé par Ernst & Young fin 2016, 43% des dirigeants d’entreprises pharmaceutiques ont déclaré qu’ils avaient 5 rachats ou plus en préparation, contre seulement 6% en avril dernier« , rapporte MarketWatch.

« Le PDG de Gilead, John Milligan, a récemment déclaré dans une interview que les rachats seraient une part ‘critique’ des actions prévues pour son entreprise cette année afin d’étendre son pipeline de nouveaux médicaments« .

Alors que les big phamas sont confrontées à une préoccupante diminution de leur pipeline de médicaments, à l’accélération de l’expiration de leurs brevets et aux attaques venues de Trump, le secteur pourrait s’auto-prescrire une bonne dose de rachats.

« Les big pharmas devront soit innover, soit acheter de l’innovation via des acquisitions », explique Ray. « Et la réforme de la FDA facilite justement cette innovation. J’envisage donc un scénario haussier pour les biotech en ce début 2017« . [NDLR : Les biotech favorites de Ray pour profiter de ce boom sont à découvrir ici…]

 

Mots clé : - -

Greg Guenthner
Greg Guenthner
Rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening

Greg Guenthner est rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening, et contribue également à la lettre gratuite The Trend Playbook, pour les investisseurs suivant la tendance et les analystes techniques. Greg est membre de l’Association américaine des techniciens de marché.

Laissez un commentaire