Or : Que faire aujourd’hui ? Voici mon avis

A 680 $, le "consensus" voyait l’once baisser
En octobre 2008, le métal précieux était à un peu plus de 680 $… personne ne vous disait alors de vous positionner à l’achat sur l’or.

Au contraire, le consensus était nettement baissier.

Dix-huit mois plus tard, il s’est apprécié de quelque +80%.

A 1 226 $, le "consensus" voit l’or grimper…
Ces dernières semaines, alors que l’or revenait tester sa résistance au niveau de ses anciens plus hauts de 2009 à 1 226 $ –, le consensus haussier sur l’or se renforçait.

Des journaux économiques au journal télévisé, tout le monde se met à vous recommander d’acheter de l’or…

Au pire moment ?

Qu’est-ce qu’être contrarien
Lorsque tout le monde pense la même chose, c’est que plus personne ne pense.

Etre contrarien, c’est être baissier sur les actions à l’été 2007 ou dès la fin de l’année dernière, alors que les signes d’essoufflement se multiplient, et haussier dès février 2009, quand les signaux techniques d’un rebond majeur étaient là.

Etre contrarien c’est surtout un état d’esprit
C’est faire preuve d’esprit critique par rapport au marché. C’est se méfier des consensus, surtout quand il est très fort, et que l’analyse technique vous indique que le mouvement s’essouffle au moment où tout le monde vous recommande d’acheter.

Bien sûr, dans des fins de mouvements de ce type, le consensus peut continuer à avoir raison pendant quelques temps, mais l’analyse technique vous donne une alerte, et vous signale que c’est n’est plus le moment d’acheter.

Soyons concrets
Par exemple, lorsque vous avez une série de onze séances successives de hausse — comme nous avons pu en avoir sur les indices américains en mars dernier –, et que vos indicateurs mathématiques commencent à matérialiser des divergences baissières, c’est que le moment est venu de se méfier de la hausse.

Et en ce moment, je me méfie du consensus haussier sur l’or
La tendance de fond est toujours haussière sur l’or sur le long terme.

Je me place à présent dans une optique court moyen terme. Comme dans l’Investisseur Or & Matières où nous essayons de "capter ces tendances moyen terme de l’or". Or justement, l’analyse technique me permet aussi de détecter et d’anticiper la fin du mouvement haussier en cours.

Revenons à l’or avec ce graphique journalier ci-dessous.

Graphique de l'or

Mi-mai, l’euphorie gagne les acheteurs d’or, après le dépassement de la résistance des 1 226 $. Pourtant, les indicateurs mathématiques, donnaient des signes d’essoufflement du marché. Notamment le RSI (ci-dessus) qui montrait une divergence baissière alors que l’or touchait son point haut à 1 250 $. Voilà qui exprimait un besoin de consolider, au moins à court terme.

Ce signal s’est ensuite confirmé dans les jours suivants, le cours cassant son oblique ascendante.

Correction est en cours
Désormais, une correction est en cours tant que les 1 250 $ ne seront pas franchement dépassés.

Le premier objectif de la correction en cours est 1 085 $, puis en cas de cassure, les plus bas de février à 1 044 $.

En dessous, les anciens plus hauts de février 2009 à 1 006 $ constitue un solide support qui pourrait relancer les velléités des acheteurs. L’éventuelle réaction si nous allions tester ce niveau sera donc déterminante.

Avec un potentiel d’environ 20% de baisse, ce risque est relativement important
Conjugué à un probable rebond de la monnaie unique dans les prochains mois, la correction sera encore plus marquée pour ceux qui possèdent de l’or en euro, avec un risque de correction jusqu’à deux fois plus important.

Mais ce repli va être une chance inespérée de vous positionner sur l’or, et de doubler votre capital : nous anticipons l’once à 2 000 $ à plus long terme.

Que faire aujourd’hui ? Voici mon avis
Pour l’heure, il me semble judicieux de prendre des bénéfices pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, voire de jouer une correction pour ceux qui font du court terme. Ce n’est tout simplement pas le bon moment pour acheter de l’or : attendez la correction.